Lecco est une merveilleuse petite ville de la province de Lecco, en Lombardie. Depuis 2013, c’est la ville des Alpes. Beaucoup de préjugés disent que Lecco, de par sa nature commerçante, n’est pas une ville touristique. Pourtant, ce n’est pas ce que j’ai constaté quand j’étais sur les lieux.

En effet, Lecco est une ville effervescente où l’on peut contempler des villas historiques, des places aux sports splendides mais aussi un paysage pittoresque. Sans parler de son  paysage unique qui donne sur le lac de Côme. Et personnellement, qui dit marché signifie pour moi produits locaux. C’est ce qui m’attire le plus dans un pays, la découverte des produits et des cultures locales par rapport aux choses simples qu’on fait chaque jour : aller sur le marché, cuisiner, manger, etc. 

Visite dans la basilique mineure de Lecco

Lors de ma visite dans cet édifice symbolique, ce sont les dessins baroques qui ont tout de suite captivé mon attention. En effet, bien que la basilique Saint-Nicolas fut créée au XIe siècle, le monument a subi beaucoup de modifications jusqu’au XVIIe siècle. Et actuellement, il est orné de nombreux éléments baroques, avec un intérieur décoré de fresques qui représente la vie de Jésus ainsi que la gloire de la Vierge sur son plafond. 

Après mon petit moment de recueil dans ce bel endroit, j’ai décidé de déguster les spécialités de la ville. Et comme les rues étaient pleines de bistrots et de restaurants, il n’a pas été difficile pour moi de trouver le bon endroit pour s’attabler. Et comme on est encore en Lombardie, je m’attendais aux spécialités lombardes faites de pâtes, de riz, de maïs, de porc ou encore de lard et de beurre dans la quasi-totalité des recettes.

J’avais raison ! J’ai alors pris du bigoli avec du blu di bufala et des lardons. Un concentré de saveur dans une petite assiette creuse. Au dessert, j’ai commandé de la panettone qui est une brioche fourrée de raisins secs, de fruits confits et de zestes d’agrumes. Et pour mettre le tout en accord, rien de tel qu’un bon vin pétillant vénitien. 

Passage dans le téléphérique jusqu’à Piani d’Erna 

A la suite de mon voyage, j’ai pris le téléphérique pour me rendre à Piani d’Erna, une station de montagne  située à Lecco, sur le Monte Resegone qui est une destination prisée des skieurs et des randonneurs du monde entier.

Modernisé, ce téléphérique m’a permis de faire une balade à la fois enrichissante et amusante tout en contemplant la ville et ses paysages d’en –haut. Une fois sur les lieux, j’ai enchainé ma visite par un petit passage dans le Parco Avventura qui, comme son nom l’indique, est un parc d’aventures qui offre outre la visite des sites pittoresques différentes activités amusantes. 

Sur les lieux, il y avait un bon restaurant qui servait les spécialités de la région. J’ai ainsi pu goûter des côtelettes de veau panées accompagnées de risotto au safran. Un peu plus tard, j’ai dégusté un jarret de veau mijoté dans un fond de tomate. Et  au dessert, j’ai pris la mostarda, une autre institution de la ville. 

Randonné le long de la piste qui longe la rivière Adda 

Après un séjour dans la montagne, pourquoi ne pas faire une randonnée à vélo ! Après tout, ela me ferait un peu de sport et de détente !  Et la rivière Adda permet de faire de longues pistes cyclables de Lecco à Milan. C’est un chemin riche en magnifiques paysages.

Sur le chemin, on peut aussi y explorer de nombreux sites archéologiques ou encore  des centrales hydroélectriques. La vue était bien splendide et imprenable. Je comprends mieux maintenant pourquoi Léonard de Vinci était tellement impressionné par les parages ! C’était tout simplement inspirant. 

Après la randonnée, place au déjeuner. Et ce ne sont pas les restaurants qui manquent ! Cette fois, j’ai pris du ragoût qui est fait à partir de plusieurs viandes dont le bœuf, le veau et le cotechino (le cochon). Très consistant surtout avec un bon vin local !

Visite de Lecco

Lecco, une magnifique petite ville de Rome, m’a tout simplement fasciné. J’ai pu, dans cette belle ville, connaître de nouvelles choses. J’ai également pu me faire de nouveaux amis. En effet, dès que je suis arrivé sur les lieux, j’ai remarqué, que la population y est très accueillante, pas dans les plus grandes villes d’Italie !

Avec le sourire aux lèvres, les locaux me répondaient gentiment quand je demandais mon chemin ou quand je demandais où est-ce que je pourrai trouver un bon endroit pour goûter à une telle spécialité. Ils ont également été très aimables en m’informant sur les visites et les sites que je ne devais sûrement pas rater. Mon séjour à Lecco était serein, enrichissant et très riche. Et cela, grâce à une arme puissante, ma connaissance parfaite de l’italien. Sans maîtrise de cette langue, je n’aurais jamais pu communiquer aussi bien avec les habitants de la région.

Un voyage en famille en Italie

Les Cinque terre en Italie : un lieu incontournable

L’Italie, le pays de l’art et de la culture

 

Comments are closed.

Post Navigation