Crémone est une ville du Nord de l’Italie. Cette belle ville de la région de Crémone, en Lombardie présente de nombreux atouts qui attirent bon nombre de visiteurs. J’ai pu y contempler un paysage unique, des monuments rustiques et aussi bon nombre de patrimoines caractéristiques de la région voire même de l’Italie. Crémone était aussi une belle ville de rencontre et de découverte gourmande. Un voyage très enrichissant !

Ma visite à l’infopoint de Crémone

L’infopoint se trouve à côté de la Piazza del Commune. Il s’agit d’un point de renseignement pour obtenir toutes les données pour pouvoir visiter la Crémone. J’ai été reçu par un personnel très souriant et j’ai pu obtenir tous les bons plans à faire dans la ville. J’ai aussi profité pour acheter un welcomecard qui m’a permis de faire quelques visites gratuites et d’obtenir des réductions sur quelques-unes. 

Cela étant, je me suis rendu dans un petit café qui était à deux rues de là. Rien de plus vivifiant qu’une bonne tasse de cappuccino avec des sbrisolonas, une espèce de sablés à base de farine de maïs et d’amandes. Un petit en cas original et très appétissant. 

Passage dans le musée vertical

Depuis ma table dans le salon de thé, j’ai été titillé par un musée, le fameux Torrazzo de Crémone qui se tenait juste en face de moi. Je me suis alors rendu sur place et j’ai pu contempler la Crémone du haut des clochers médiévaux les plus hauts du monde. Un spectacle unique dans son genre. Enfin, si on n’a pas vraiment le vertige !

Visite de la Battistero

La Battistero est un autre édifice historique de Crémone. Elle se trouve juste à côté de la tour Torrazzo de Crémone. Quand je suis entré dans la bâtisse, j’ai été captivé par son haut plafond ainsi que sa structure octogonale.  Malgré son grand âge, l’édifice semble encore être en bon état. 

Passage dans le Duomo de Crémone

Il s’agit d’un monument religieux dont l’entrée pour une visite est libre. Sur les lieux, j’ai pu admirer son architecture unique. A l’intérieur, il y a des peintures féériques qui méritent vraiment le coup d’œil, que vous êtes croyants ou pas !

Virée dans la loggia dei militi 

Par la suite, j’ai fait un tour dans la loggia dei militi qui est une ancienne construction qui abritait les quartiers généraux de la milice citadine. Actuellement, c’est un monument aux morts mais avant, l’édifice était aussi un collège des avocats, puis une école de filles. L’édifice est bien entretenu et constitue toujours un monument historique qui orne le centre-ville de Crémone. 

Ma visite dans les boutiques culturelles de la ville

 A Crémone, on sent le sens de l’appartenance et de l’attachement des habitants à leur ville. Et la protection du patrimoine historique accompagne ce grand amour. J’ai découvert cela en visitant les différentes boutiques historiques de la région : le laboratoire Sperlari, le berceau du célèbre nougat de Crémone ! L’odeur qui s’y dégage est aussi intéressante que l’atelier et la boutique en question !

Mes découvertes culinaires dans le pays

Puisque la Crémone fait partie intégrante de la Lombardie, les spécialités lombardiennes influencent encore grandement la cuisine locale. Berceau de l’une des plus grandes gastronomies actuelles, la Lombardie associe produits simples, frais, épices et arômes dans sa cuisine traditionnelle. On y retrouve également beaucoup de fromage, de pâtes, de tomates, de viandes  et de poisson ! Quand j’étais à Crémone, j’ai dégusté tour à tour les charcuteries locales, à base de porc, de bœuf et même de chèvre. Il y avait le pâté d’oie de Mortara, le saucisson de Varzi ou encore le lard fumé accompagné de mostarda, une moutarde aux fruits confits. J’ai pu aussi savourer un plat de bœuf cru et séché, la bresaola. Au dessert, les gourmandises locales tournent autour des nougats ou de torrone. Et pour accompagner ces bons plats, le vin était toujours de mise. Les plus célèbres étaient le vin spumante de la Franciacorta, la bellavista, le nebbiolo rouge ou encore le Nino Negri. 

Mon exploit linguistique sur les lieux 

Vous savez que depuis toujours, j’adule les cours de langues. Et bien avant de faire mes virées en Italie, j’ai déjà appris cette belle langue. Donc, il n’est plus étonnant qu’en arrivant sur les lieux, j’ai tout de suite su comment parler avec les locaux. Et ce n’était pas la seule utilisé de ma maitrise de l’italien ! En effet, à Crémone où les habitants sont peu nombreux, les informations passaient vite, un peu comme les nouvelles. Je n’ai donc pas eu du mal à trouver les meilleurs restaurants. Et je n’ai pas non plus été retardé pour trouver un bon guide lors des visites de sites en dehors de la ville. En résumé, mon séjour a vraiment été serein. 

L’Italie, le pays de l’art et de la culture

Mes plus belles expériences en Italie

Les plus belles visites que j’ai pu faire en Italie

Comments are closed.

Post Navigation