Riche de  près de deux millénaires d’histoire, l’Ukraine, un grand pays d’Europe de l’est a de quoi offrir à ses visiteurs. En effet, on peut y voir de nombreuses églises orthodoxes, des vastes côtes qui longent la mer noire, des montagnes boisées mais aussi d’autres édifices religieux et des grottes, etc. Enrichissante, ma visite dans les lieux a laissé des souvenirs indélébiles dans ma mémoire. 

 

Mon escapade à Yalta

Yalta est propice aux belles promenades en bord de mer. Mais avant tout, c’est une station balnéaire paisible. Quand j’étais sur place, j’ai aussi remarqué que c’est l’endroit rêvé pour faire des excursions en famille, entre autres au zooparc et à l’aquarium Kubik. Mais pour ma part, j’ai profité du téléphérique de cette ville historique pour pouvoir accéder à la colline voisine de Darsan. Outre la beauté du paysage qui était à mes pieds, j’ai aussi pu apercevoir une église splendide, l’église froros qui est bien  implantée sur une falaise. 

Kiev, une belle ville

La capitale de l’Ukraine propose des jardins botaniques  et une visite remarquable dans la cathédrale Sainte-Sophie qui fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais j’ai également pu contempler une ville très moderne avec des de belles bâtisses aux designs raffinés. 

Mon passage à Odessa

Odessa est la première puissance économique du pays. Mais les touristes viennent surtout dans la région pour ses magnifiques plages de sable fin et pour son climat modéré. Et pour la petite anecdote, c’est seulement en me rendant à Odessa que j’ai su qu’on la surnommait aussi la perle de la mer Noire ! Pourtant, j’ai bien lu des livres qui parlent de cette ville magnifique ! Sinon, pour clore ma visite sur ces lieux, j’ai fait un petit détour au parc Tarasa Shevchenka. Un endroit magnifique !

Mon détour à Poltava

C’est une ville qui conserve encore de nombreux vestiges militaires. Par exemple, j’ai pu y voir la colonne de la Gloire, le parc d’Octobre mais aussi la zone préservée du champ de bataille de Poltava. Cette petite ville d’Ukraine est célèbre pour son riche patrimoine, ses musées ou encore sa jolie cathédrale de l’Assomption, dotée d’un magnifique clocher. Mais ce qui m’a le plus fasciné lors de ma visite dans cette ville, c’est le fait d’avoir assisté aux spectacles des orchestres et des théâtres locaux qui ont véhiculé une culture que je ne savais pas !

Ma visite à Tchernihiv

Tchernihiv fait partie des villes les plus anciennes d’Ukraine. Elle m’a vraiment séduit avec ses beaux édifices tels que l’église de Catherine ornée par des coupoles dorées. J’ai aussi pu voir l’église Pyatnytska, située dans la Place rouge. Quand j’étais sur place, j’aimais aussi me promener sur les bords de la Desna qui est entourée de formidables espaces verts. 

Ma virée à Myrhorod

Cette région est plutôt reconnue pour ses propriétés minérales. C’est une belle ville thermale où j’ai pu découvrir toute une panoplie d’endroits où j’ai pu profiter des bénéfices relaxants des points d’eau. Je peux dire que la session farniente est bien partie ! Par la suite, j’ai pris un bateau à pédales pour une petite croisière sur la rivière Khorol. J’ai pu ainsi contempler un grand moulin à vent lumineux, une fontaine musicale mais aussi des forêts. 

Ce que j’ai mangé en Ukraine

La cuisine de la région est fortement influencée par les héritages culinaires polonais et ukrainiens. C’est pour cela qu’en Ukraine, j’ai pu savourer des plats à base de farine de blé ou de seigle, de chou, de betterave, des fruits, des sirops et beaucoup de vodka ! Mes préférés étaient d’abord la kluski et rôti de porc à base de purée de pomme de terre avec des œufs, de la farine et accompagné de porc braisé. Ensuite vient la soupe ukrainienne à la tomate épicée et citronnée. Puis, il y a une sorte de galette de pomme de terre aux oignons et aux herbes servies avec de la viande de bœuf. Et il y a aussi le pierogi qui est un genre de ravioli à la viande de bœuf. Et mon dessert préféré, c’est plutôt 

Sinon,l’Ukraine est un beau pays qui réserve de nombreuses surprises. Contre toute attente, je suis reparti de mon voyage dans ce pays avec de nouveaux amis dans mon répertoire. Et oui ! J’ai fait la connaissance de nombreuses personnes en me rendant dans les différents sites de ce beau pays. J’ai même eu l’occasion de faire des visites avec certains d’entre eux. Et je dois uniquement ces relations à mon excellente maîtrise du russe, une langue assez compliquée ! En effet, malgré le fait que j’ai eu du mal à apprendre cette belle langue, je me suis accroché à l’idée que je peux l’apprendre. Et en résultat, je parle le russe comme un natif !

Quelques motifs pour s’initier au russe

Comment apprendre le russe comme il faut ?

Ce qu’il faut savoir avant d’apprendre le russe

Comments are closed.

Post Navigation