L’Italie est l’une des destinations les plus prisées par les voyageurs en quête d’authenticité. Quel que soit votre goût pour le voyage, vous pourrez le satisfaire dans ce pays à la fois exotique et familier. L’histoire, la culture et les paysages époustouflants sont omniprésents, et dans une atmosphère particulière à ne pas manquer. Lors de mon voyage en Italie, j’ai été émerveillé par le charme et l’identité culturelle de ses villes. L’Italie a beaucoup de villes historiques et magnifiques qui peuvent facilement être visitées par le train ou en voiture. Dans cet article, découvrez quelques-unes des villes italiennes qui m’ont particulièrement émerveillé.

Mon escapade à Rome

Rome m’a surtout attiré pour son histoire en tant que capitale d’une grande partie de l’Europe et pour son rôle actuel comme l’une des villes les plus dynamiques d’Europe. D’ailleurs, ceux sont pour ces mêmes raisons que Rome figure en tête de liste . Ainsi , pour la plupart des touristes qui voyagent en Italie. J’ai remarqué que les vestiges de ses anciennes gloires (le Colisée, le Forum, le Panthéon, la Voie Appienne et la Colline Palatine) rivalisent avec les vastes richesses du Vatican.

Mais entre les sites importants comme la Chapelle Sixtine et la Pietà de Michel-Ange . J’ai pris plaisir à profiter de la ville elle-même. Je me suis attardé dans les jardins Borghese, histoire de me détendre. J’ai mangé une bonne glace sur les marches espagnoles et j’ai pris le temps d’explorer les rues étroites de Trastevere. Par-dessus tout, j’ai adoré la partie où j’ai lancé une pièce de monnaie dans la fontaine de Trevi. J’en avais rêvé tant de fois.

Un détour inoubliable par Venise

Ah Venise !! Cette ville où les rues sont faites d’eau. J’aurai donné n’importe quoi pour prolonger mon séjour dans cette magnifique cité où les bus sont des bateaux, et où les chants des gondoliers s’attardent dans l’air. Alors ,  c’est une ville magique, et sa principale attraction touristique est la ville elle-même. Le centre de la ville est la grande place Saint-Marc, entourée de plusieurs de ses principales attractions touristiques. D’ailleurs ,  la grande basilique de Saint-Marc se trouve à côté du Palais des Doges, et surplombant les deux, il y a le grand Campanile.

Les gondoles se rassemblent au bout de la place du Grand Canal et dans l’autre sens . Une porte sous la tour de l’horloge mène à un dédale de passages étroits et sinueux, où je me suis perdu sur le chemin du pont du Rialto. Mais se perdre est l’un des plus grands plaisirs de Venise. Impossible de quitter Venise sans passer par Burano. Il s’agit d’une île dans la lagune vénitienne, située près de Torcello à l’extrémité nord de la lagune. Burano est connu pour son travail de dentelle et ses maisons aux couleurs vives dont l’économie est aujourd’hui basée sur le tourisme.       

Florence, l’une de mes préférées en Italie

Florence est incontestablement la vitrine de la Renaissance italienne. Elle peut parfois ressembler à un musée d’art géant. Parmi les incontournables de la ville, le Duomo la cathédrale de Santa Maria del Fiore m’a spécialement émerveillé par son imposant dôme. Il s’agit d’un monument de l’architecture du monde qui représente l’un des plus beaux ensembles d’art de la Renaissance au monde avec notamment son clocher en marbre incrusté de Giotto et son baptistère octogonal avec ses incomparables portes en bronze de Ghiberti. Avant de faire une overdose d’art à la Galerie des Offices et au Palais Pitti , je me suis promené dans les jardins de Boboli .  Et aussi , j’ai exploré les ateliers et les commerces des artisans de l’Oltrarno.

Ma visite à Sienne

À son apogée aux 13ème et 14ème siècles, Sienne rivalisait avec Florence pour ses arts et sa culture . Et elle possède encore une richesse d’art et de trésors architecturaux. Le point culminant est la magnifique cathédrale de Santa Maria Assunta . Ainsi ,  la façade en marbre incrustée et le clocher à rayures se dressent de manière spectaculaire parmi les bâtiments en briques rouges de Sienne. L’intérieur de la cathédrale est un musée d’œuvres de grands artistes et sculpteurs, dont Donatello, Giovanni Pisano, Bernini et Lorenzo Ghiberti. Mais les trésors artistiques ne sont pas ses seules attractions. Les rues médiévales sinueuses et les grandes places invitent à la promenade.D’ailleurs  ,  deux fois par été, la grande place principale est la scène d’une course de chevaux connue sous le nom de Palio.

Mon séjour à Turin en Italie

L’une des grandes villes industrielles du nord, Turin, contrairement à Milan, est relativement petite et compacte, ses points forts faciles à explorer à pied. Son architecture et son agencement formel, conçus par les savoyards  . Ainsi , pour montrer qu’ils étaient aussi majestueux que l’une des familles royales d’Europe, pouvaient s’enorgueillir d’une splendeur qui rivalisait avec Paris. Ses places et avenues à arcades et ses palais royaux en plein centre donnent le ton . Mais ce n’est pas tout le charme de Turin. Un petit quartier médiéval, des sites romains et des quartiers entiers d’Art nouveau donnent de la variété, et un parc riverain avec un « faux » village médiéval complet prouve que Turin ne se prend pas trop au sérieux. J’ai visité l’extraordinaire musée du cinéma dans un gratte-ciel qui était autrefois une synagogue. Finalement,  les contrastes de Turin m’ont particulièrement charmé.Si la langue italienne vous intéresse, cliquez ici 

Mon voyage gastronomique en Italie

Les plus belles découvertes que j’ai pu faire en Italie

Passer des vacances inoubliables dans les villages de bord de mer italiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation