Lors de mon passage dans les Alpes, j’ai décidé de faire une halte dans la charmante ville d’Annecy ou la Venise des Alpes et plus précisément vers le Lac d’Annecy, où bon nombre d’activités outdoors y sont accessibles. Avec ses 447 mètres d’altitude, ses 28 kilomètres carré, ses 82 mètres de profondeur, le lac d’Annecy est un véritable joyau naturel de la Haute-Savoie à protéger et à conserver. Il représente le lac le plus pur et le plus beau dans toute l’Europe. Il est surplombé par la Tournette dont le point culminant se trouve à 2 351 mètres d’altitude. Je suis tombé sous le charme de cet endroit magnifique où le mélange des eaux cristallines avec les superbes montagnes offre un décor à couper le souffle.

Afin de préserver ce cadre d’une rare beauté, d’innombrables personnes œuvrent pour sa protection et sa préservation depuis plus d’une quarantaine d’années. Mondialement célèbre, le lac d’Annecy est un lieu touristique particulièrement fréquenté durant la saison estivale. Au milieu d’un paysage somptueux en harmonie avec la nature avoisinante, les rives ont été aménagées par l’Office du tourisme pour proposer de nombreuses activités aériennes, terrestres et aquatiques pour petits et grands. Je me suis ainsi laissé emporter par ce petit coin de paradis pour en profiter au maximum, étant donné que je me passionne pour les activités sportives. 

Pour faire de la randonnée à pied

Pour profiter d’un cadre d’exception offert par le lac d’Annecy, j’ai choisi de me balader suivant mon propre rythme. De ce fait, j’ai fait de la randonnée pour visiter le lac d’Annecy. Si vous pensez que c’était ennuyant et basique, c’est entièrement faux ! Pour découvrir la région, la randonnée à pied est une excellente alternative. Au fil de mes pas, j’ai pris plaisir à randonner. Mis à part le fait que j’ai été totalement dépaysé, la randonnée m’a offert une ambiance conviviale avec la chance de découvrir des endroits secrets et inaccessibles par d’autres façons.

Parmi les nombreux sentiers que j’ai essayés, le Circuit de la cascade d’Angon était vraiment magnifique avec ses 5 kilomètres. Avec ses 12 kilomètres, le Mont Veyrier était également exceptionnel, tout comme l’Arête de Taillefer et ses 7 kilomètres. Même si la visite du Lac d’Annecy en randonnée est gratuite, je devais être vigilant au niveau de la difficulté, car certaines pistes étaient inaccessibles pour les débutants. J’ai donc choisi de payer un moniteur qui a bien connaissance des environs et des dangers. Je devais payer entre 15 à 40 euros. Muni de mon sac à dos, de quelques bouteilles d’eau, d’un peu de casse-croûte et de mes chaussures de marche, je suis parti à l’aventure.

Pour une balade en skate électrique

Pour découvrir le Lac d’Annecy de manière originale, j’ai pris un skate électrique. Cette surprenante activité avec une touche d’originalité requiert une bonne dose d’équilibre avec un léger goût du risque. Comme je suis un amateur de sensations fortes et de glisse . Elle a été vraiment incroyable à réaliser et m’a offert une balade vraiment plaisante. Comme c’était une première fois pour moi, un instructeur expérimenté m’a guidé sur les parcours sécurisés. Le skate électrique était entièrement fun, écologique et original à essayer.

J’ai pris mon départ depuis la Forêt Nordique à La Féclaz . Ainsi ,  je me suis baladé pendant environ une heure ou deux, je ne m’en souviens plus exactement. Toutefois, pour ce qui est du prix, celui-ci variait entre 35 à 60 euros. Si vous voulez l’essayer, il vaut mieux partir soit en avril, en mai, en juin, en septembre, en octobre ou bien en novembre, car ce sont les seuls mois où il est possible de partir sur le Lac d’Annecy en skate.

Pour survoler le lac en parapente

Un survol en parapente du lac d’Annecy a également été une autre manière originale et surprenante pour le découvrir. Pour tomber sous le charme de la beauté et de l’immensité du lieu, j’ai préféré prendre un peu de hauteur. J’ai pris le départ depuis le col de La Forclaz à environ 1 250 mètres d’altitude. C’était vraiment un moment intense étant donné que je devais décoller depuis le sommet d’une falaise abrupte. Confortablement installé dans mon siège, j’avais les oiseaux comme unique compagnie et je planais comme si j’étais un aigle.

En survolant cette magnifique étendue d’eau bleutée que des parois de calcaire blanchâtre de la Tournette dominaient . J’ai perdu la notion du temps, tellement c’était incroyable ! Pour un survol en parapente, il me fallait à peu près entre 70 à 110 euros en fonction des options que j’ai choisies. Avant de faire le saut, on m’a expliqué les règles de sécurité et on m’a fourni les équipements nécessaires. Certainement, un survol en parapente du Lac d’Annecy doit être fait sur réservation et il faut se présenter à la base d’atterrissage 15 minutes avant l’horaire fixé.

Les sites à ne pas manquer dans les régions de France

Toutes les villes de France qui m’ont permis d’améliorer mon accent

Mon voyage en Ile-de-France

Comments are closed.

Post Navigation