Bien plus que la nation des meilleurs clubs de rugby du monde, la Nouvelle-Zélande propose de nombreuses destinations touristiques aussi attrayantes les uns que les autres. D’ailleurs, elle figure parmi les plus belles destinations touristiques du monde avec ses paysages uniques, ses forêts subtropicales, les collines vertes, les volcans et ses belles plages. Bon nombre de visiteurs y viennent de ce fait régulièrement pour se détendre et être en symbiose avec la nature. Et personnellement, j’ai aussi trouvé que c’est un bel endroit pour passer des vacances inoubliables. Qui plus est, c’est un endroit parfait pour déguster de nouvelles saveurs. 

L’anglais  est officiellement la première langue étrangère de la Nouvelle-Zélande. Elle est utilisée en administration, dans les hôpitaux et les autres infrastructures publiques, pour l’enseignement, à la presse et dans le quotidien des habitants même si bon nombre d’entre eux utilisent leurs dialectes locaux pour les communications orales. Heureusement pour moi, je la maitrise assez bien. De ce fait, je m’en suis bien sorti durant mon séjour dans cette belle région du monde. Avec mon bon niveau d’anglais, j’ai pu retrouver facilement mon chemin . Et aussi, me faire comprendre rapidement par les habitants que je rencontrais dans les rues, à l’hôtel ou encore sur les sites touristiques . Et aussi dans les nombreux restaurants situés sur les lieux.

Cap à Northland en Nouvelle-Zélande 

C’est la région la plus ensoleillée de ce beau pays. Elle est située à l’extrême nord, d’où son appellation Northland. Sur place, j’ai pu visiter le village côtier de Matapouri qui regorge de piscines naturelles. Puis, je me suis rendu à Waipoua, plus précisément dans la forêt dense de Waipoua pour contempler les kauris géants qui sont des arbres endémiques de la Nouvelle Zélande. L’air y est humide et particulièrement agréable. Puis, j’ai fait un détour à la plage de Ninety Mile beach, une longue plage de 88 kilomètres avant de me rendre au Cap Reigna qui se trouve à la pointe de l’île du Nord. 

Après les visites de tous ces sites, j’en profite toujours pour m’installer confortablement dans un bon restaurant qu’on m’a conseillé et déguster tranquillement aux plats spécifiques qu’on m’y propose. Et je n’ai pas fait exception durant mon passage dans la région. Je me suis d’abord renseigné sur la bonne adresse. De ce fait, j’ai pu goûter aux whitebait qui sont des minuscules poissons blancs que les néo-zélandais adorent. Généralement, ils peuvent être cuisinés de différentes façons mais je les ai choisis frits avec une sauce. C’était très calorique et très appétissants. 

Virée au Tongariro

Classé patrimoine mondial de l’Unesco et considéré comme un lieu à forte signification culturelle et spirituelle pour les maoris . Le parc national de Tongariro est un détour incontournable pour connaitre la région. Amateur de randonnée, j’étais vraiment ravi de parcourir les 19,4 km de la fameuse randonnée du Trongariro Alpine Crossing. J’ai pu contempler des paysages spectaculaires que m’offraient les trois volcans de la région ainsi que leurs lacs émeraude. Spectacle subtil, exceptionnel et inoubliable !

Dans la région, j’ai pu savourer les moules vertes qui est une variété de moule élevé en grand nombre exclusivement dans le pays. Bien qu’elles peuvent être cuisinées de différentes façons, j’ai pu apprécier des moules vertes gratinées au four avec un peu de fromage et à la sauce crème de coco. Les bouchées étaient tout simplement copieuses. 

Voyage à Wellington en Nouvelle-Zélande

C’est une petite ville très animée. Elle est située au milieu d’une baie et est adossée aux collines. Sa spécificité réside dans le fait que sa capitale qui est au sud de l’île du Nord est composée de maisons colorées. Le sens artistique et culturel qui y règne est tout de suite mis en exergue. Mais ce qui m’a le plus surpris lors de mon passage sur place c’est plutôt la haute et excellente qualité de vie qui y règne. J’ai visité sur les lieux le célèbre Te Papa Tongerewa qui est un musée de renom international. 

Néanmoins, j’ai profité de mon passage sur les lieux pour me rendre dans un restaurant typique . Et aussi j’ai dégusté un plat fin et gourmand. Et j’étais bien servi ! J’ai choisi le fameux roasted lamb qui est à la base un plat d’agneau rôti qui a été cuit pendant de longues heures. J’en ai pris un bon morceau avec de la patate douce, des carottes, de petit pois et du maïs. Le tout siroté avec un bon vin rosé. Je n’en dirai pas plus, c’était très bon. 

Et pour couronner le tout, j’ai pris de la pavlova en dessert. C’est un joli petit gâteau à base de meringue, de crème fouettée et de fruits. A la fois croustillant et moelleux, la pavlova est idéale pour finir un repas un repas copieux comme celui que je venais de prendre ! Très léger, la pavlova est non moins délicieuse. J’ai bien adoré.

Partez à la conquête du monde avec l’anglais

Pour quelles raisons apprendre la langue russe ?

Que faire avant de passer un séjour dans un pays anglophone ?

Comments are closed.

Post Navigation