Sabine Danan et Denise Degelos avec manuels d'Angelio Academia

L’école de langues pour adultes Angelio Academia, située dans le 9ème arrondissement de Paris, est réputée pour sa pédagogie hors du commun et sa polyvalence: anglais, espagnol, italien, portugais-brésilien, allemand, russe et français y sont enseignés chaque année. Les professeurs sont, pour la grande majorité, natifs et/ou ont reçu une très bonne formation en langues. Les élèves ne tarissent pas d’éloges sur cet établissement qu’ils trouvent différent des autres écoles de langues, de par sa méthode d’enseignement jugée moins rigide mais efficace. C’est pourquoi, afin de continuer sur cette lancée, l’école a franchi une nouvelle étape et a décidé de faire ses propres manuels d’anglais. A l’occasion de cet événement important, nous nous sommes entretenus avec les deux professeurs d’anglais qui ont mené ce projet à bien : Denise Degelos et Sabine Danan.

Article écrit par Elodie Mouaye

Comment et quand avez-vous eu l’idée de faire ces livres ?

Nous avons réalisé que nos élèves n’étaient pas forcément satisfaits des explications ou des méthodes qu’appliquaient les traditionnels manuels d’anglais. En effet, la plupart de ces manuels sont d’ordre global, avec des thématiques générales. Or, beaucoup de nos élèves sont francophones ou s’appuient sur le français comme langue de référence. Leurs difficultés sont donc toujours plus ou moins similaires et, d’après nous, il fallait se concentrer sur leurs besoins spécifiques afin de mieux remédier à leurs problèmes. 

Pourquoi l’un d’entre eux s’intitule “Faux débutants”?

Selon nous, il fallait absolument un livre d’anglais se situant entre un niveau débutant et un niveau intermédiaire. Bien souvent, les français sont plus avancés qu’ils ne le croient et ont une connaissance convenable de l’anglais grâce à un enseignement qu’ils ont reçu à l’école, leurs bases sont bien présentes mais ils doivent les renforcer. Ce livre a donc pour but d’aider les élèves qui sont dans cette situation, ceux qui ont des bases mais encore des difficultés à suivre une conversation ou faire des phrases en anglais.

Sur quel(s) aspect(s) pensez-vous que cela pourrait aider les élèves ?

Lorsque l’on apprend quelque chose de nouveau, on a besoin d’une référence, une base solide pour nous rappeler ce que l’on sait déjà. Comme nous l’avons souligné précédemment, beaucoup de nos élèves francophones ont déjà des bases, ils doivent encore le réaliser et aller au-delà des sentiers battus. C’est pourquoi, dans le manuel qui s’intitule « English for Everyday Life – False beginners » nous avons sélectionné des éléments de différents niveaux (basique et avancé) avec du vocabulaire utile et leur permettant de corriger leurs anciennes mauvaises habitudes, ce qui est, en fait, le plus important. Nous leur 

Est-ce qu’il s’agit d’un complément aux cours ou d’une option pour vos élèves?

On recommande totalement l’utilisation en complément des cours. Une meilleure compréhension de la langue peut passer  par différent supports : films, livres etc… l’utilisation de notre manuel en fait également partie. Il n’y a pas d’âge pour apprendre une langue, il faut simplement de l’intégrer dans plus de contextes de la vie. 

Avez-vous utilisé les interrogations de vos élèves comme source d’inspiration?

Oui, totalement ! Comme mentionné précédemment, notre volonté de faire ces livres et notre inspiration nous sont venues d’un ensemble d’interrogations d’élèves. Les questions les plus récurrentes ont été traitées dans nos livres.

Pourquoi les explications des livres ne sont pratiquement qu’en anglais et pas en français ?

Nous avons l’intime conviction que l’utilisation exclusive de l’anglais est la meilleure façon de l’apprendre. De plus, à force de voir des mots réapparaître dans des textes, situations ou contextes différents, ils deviennent plus aisément assimilables.

Qu’avez-vous fait pour rendre votre livre facile à comprendre pour les non natifs ?

Nous avons choisi d’utiliser des mots communs et de les placer dans des phrases avec une structure grammaticale simple. Les formulations ne sont pas difficiles à comprendre et ressemblent à celles que l’on retrouve généralement en français. En analysant les principales structures grammaticales et le vocabulaire basique, tout devient légèrement plus simple. Ensuite, en répétant le processus, tout au long des manuels les étudiants devraient arriver à une assez bonne compréhension. Les élèves doivent réfléchir par eux-mêmes et parfois utiliser la logique afin de comprendre le sens de ce qu’ils lisent ou entendent, ils doivent se rendre compte que le contexte est un élément important.

Authors Denise Degelos and Sabine Danan

Avez-vous déjà écrit des livres avant ?

Sabine : A l’âge de 11 ans j’ai commencé à écrire de petites histoires d’horreur, et après un an j’avais recueilli suffisamment de matière pour constituer un livre entier. A l’époque, j’étais fascinée par les films d’horreur, je lisais aussi beaucoup pour mon jeune âge. Un éditeur a accepté de publier le livre mais nous a prévenu, mes parents et moi -même, qu’il y avait encore du travail avant d’en arriver là. J’étais prête à m’investir et faire les modifications nécessaires mais malheureusement tout le texte a été égaré dans la salle d’attente d’un médecin…Triste fin ! J’étais horriblement déçue et n’ai plus rien écrit depuis lors. J’imagine donc que l’écriture de ces 3 manuels a fait en quelque sorte, dans mon cas, office de thérapie !

Denise : Avant d’enseigner l’anglais, j’étais professeure d’espagnol et j’ai commencé l’écriture d’un manuel pour les anglophones apprenant l’espagnol. Il s’agissait d’un projet personnel, dont j’étais la seule initiatrice. Je ne l’ai jamais terminé mais j’ai bien prévu de le faire.

Quand avez-vous commencé à travailler sur ces manuels ?

Nous avons commencé à y penser en décembre 2017, mais nous avons vraiment commencé à travailler dessus en Février 2018.

Denise : Nous avons commencé à y penser en décembre 2017, mais nous avons vraiment commencé à travailler dessus en Février 2018. Nous avons, par ailleurs, testé plusieurs exercices directement auprès des élèves afin qu’ils nous fassent part de leurs avis. A réception de leur retour, nous avons pu les adapter.

 Sont-ils seulement adressés aux étudiants d’Angelio Academia ?

Non, ces manuels peuvent s’avérer utiles pour toute personne voulant apprendre l’anglais. Evidemment ces livres s’adressent, à l’origine, à nos élèves puisque nous souhaitions répondre avant tout à leurs attentes mais ces livres s’adressent également aux francophones en général.

Denise : Je pense même qu’ils peuvent d’adresser, de façon plus globale, aux européens, car les problèmes qu’ils rencontrent en anglais sont souvent les mêmes. J’ai prêté un de nos livres à une amie croate et elle l’a trouvé extrêmement utile.

On remarque que beaucoup de personnages sont récurrents dans les manuels, sont-ils inventés ou inspirés de vraies personnes ?

Denise : Dans les livres c’est moi qui ai créé les personnages mais ils ne sont pas tirés de mon imagination. En effet, je suis en Europe depuis 2009 mais je suis, à la base, originaire de Californie. Mes amis et ma famille me manquent. J’ai dédié le livre « Faux Débutants » à ma sœur, ma famille et ma meilleure amie qui est décédée lorsque le livre était à peine terminé. Les personnages sont dessinés par une artiste, je lui ai envoyé la photo de ma meilleure amie et lui ai demandé de la représenter le mieux possible. Les noms des personnages sont très proches de ceux de mes amis. Pour la petite anecdote rigolote, l’un des noms des personnages est, en fait, un nom hispanique que j’ai « anglicisé », je vous laisse deviner lequel (petit indice : dans les deux langues, il a une vraie signification).

L’édition 2019 des manuels seront disponibles à partir de la mi-septembre. Si vous n’êtes pas élève chez Angelio Academia et que vous voulez achetez le/les vôtre(s), vous serez également les bienvenus dans les locaux de l’école située au 20 rue Godot Mauroy, Métro Madeleine (75009).

S’amuser tout en apprenant une nouvelle langue

6 fautes typiques que les français font en anglais et comment les corriger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation