Durant mon long weekend de trois jours dans les Hauts-de-France, j’ai capitalisé en même temps mes connaissances linguistiques, pratiques, historiques et culturelles. Cette belle région du nord de la France conserve un riche patrimoine, une architecture généreuse et bien d’autres endroits fascinants qui ont fait de mon weekend un séjour entièrement inoubliable. Outre la visite de musées, de circuits culturels ou encore de cathédrales et de brasseries, la région haut-de-France m’a également permis de faire une belle aventure instructive. Sans oublier le régal culinaire que je n’ai pas du tout raté quand je passais dans les villes à spécialités très caractéristiques. 

Virée dans Le Chemin des Dames en Hauts de-France

Situé dans l’Aisne, le Chemin des Dames constitue l’un des hauts lieux de mémoire qui témoignent des revers de la grande guerre en France. En effet, ce serait l’un des sites les plus meurtriers de la première guerre mondiale. Sur les lieux, il ne reste que des vestiges de tranchées, des musées mais aussi des villages détruits. Le parcours d’une bonne trentaine de kilomètres était pour moi une visite relativement émouvante. Par la suite, je me suis rendu avec quelques touristes à la caverne du Dragon qui est également un musée de la première guerre mondiale. C’est un musée sous-terrain qui est juste sous le chemin des dames. Mais ce n’est pas le seul musée sur les lieux. En effet, on y retrouve également le plateau de Californie, la constellation de la douleur, la Craonne, le Moulin de Laffaux ou encore le Fort de Malmaison et le Fort de Condé. 

Après une belle visite, rien de mieux que de déguster un bon petit plat caractéristique de la région : généreuse, variée, pleine de saveurs et très imaginative. J’ai pris une bonne carbonnade flamande avec des pommes frites. En dessert, je me suis tenté avec les fameux macarons d’Amiens qu’ils servent partout dans la région. 

Ma visite à l’opéra de Lilles 

Prônant au cœur de la ville de Lilles, l’opéra de Lilles est un édifice spectaculaire où les manifestations musicales électriques ont lieu. Sur les lieux, j’ai pu contempler la beauté unique de ce grand édifice. Il est donc normal que de nombreux artistes de toute la France voire du monde entier affluent pour représenter leurs spectacles lyriques et chorégraphiques. J’en ai même profité pour assister à une représentation. 

Sur place, j’ai eu l’opportunité de gouter aux fameuses gaufres de Lilles. Tout simplement savoureuses. Elles sont bien croustillantes à l’extérieur et extrêmement moelleuses à l’intérieur. Par la suite, il y avait la flamiche au Maroilles qui est un fromage typique de la région. Sans oublier les bons vins servis dans tous les restaurants. 

Hauts de-France , voici mon escapade dans le parc naturel régional Scarpe-Escaut en 

Après de belles balades en ville, j’ai décidé de faire un tour à la campagne, à Scarpe-Escaut. C’est le premier parc naturel de toute la France. C’est une réserve qui renferme aussi de vieux terrils du patrimoine industriel de la région qui jouent un rôle prépondérant dans la préservation de l’écosystème du parc. Dans la réserve, j’ai pu voir de mes propres yeux les fameux bocages ainsi que d’autres produits caractéristiques du terroir tels que le fameux fromage de maroilles, le miel mais aussi ses viandes bovines. 

Durant mon passage en hauts-de France, je me suis lié d’amitié avec bon nombre de personnes. Si je ne parlais pas couramment le français, cela n’aurait jamais été possible. En effet, le français est la langue officielle de la région. Je m’en suis servi pour demander mon chemin, commander mes repas, prendre le bus, appeler le taxi, bref pour toutes les actions utiles au quotidien durant mon séjour sur les lieux. Je me suis vraiment félicité d’avoir suivi des cours de langue française. Ils m’ont permis à briser facilement la glace dans un pays qui est loin de la maison. 

Détour à Gerberoy, le plus beau village de France

J’ai par la suite effectué une belle virée dans un beau village floral des Hauts-de-France, Gerberoy. Il regroupe à peine 100 habitants et constitue vraiment un vrai coin de paradis. Fameuse pour ses jardins fleuris, le village attire beaucoup de visiteurs depuis longtemps, même à l’aube de sa création.  D’ailleurs le chef d’œuvre du peintre de renom Le Sidanier intitulé « 25 variétés de jardins fleuris » a été inspiré de cette modeste cité de l’Oise. 

Après le plaisir des yeux, j’ai gâté mes papilles. Je me suis donc rendu dans un petit restaurant près de ces lieux pour  savourer les spécialités locales. J’y ai ainsi goûté au fameux welsh qui est une recette propre à la région composée de cheddar, de mie de pain, de bière brune, de jambon blanc et de moutarde. En guise d’accompagnement, j’ai opté pour des pommes frites délicieuses. C’était vraiment un repas revigorant et délicieux en même temps. 

Voyage sur les traces des meilleurs vignobles en France

L’incroyable expérience que j’ai vécu sur la route des vins en France

Améliorer son niveau en langue française à travers les plus belles villes de France

Comments are closed.

Post Navigation