Situé en Europe centrale, la Suisse regorge de montagnes imposantes, de lacs captivants et de villages et abrite les hauts sommets des Alpes. Dans les villes, on peut visiter de nombreux  quartiers médiévaux, des monuments exceptionnels mais aussi bon nombre d’industries et des stations de ski. Ce beau pays réserve effectivement de nombreuses attractions qui retiennent encore et toujours l’attention de ses visiteurs issus des quatre coins du globe. Sans omettre sa cuisine qui se sont fait une place dans les plus grandes tables des restaurants du monde entier. 

Visite du Jungfrau en Suisse

Il s’agit d’un sommet des Alpes bernoises qui culminent à près de 4250 kilomètres. C’est un endroit propice aux activités montagnardes comme le ski, l’alpinisme ou encore le parapente. On peut également y admirer un énorme glacier qui est d’une beauté majestueuse. Le jungfrau attire chaque année de nombreux visiteurs amoureux de la montagne et de cet environnement unique. 

Sur les hauteurs, il n’y a rien de plus savoureux que de déguster une bonne fondue au fromage avec du vin blanc. On en oublie aussi facilement le froid ou encore la fatigue.   

Cap au lac des Quatre- Cantons 

C’est un lac glaciaire qui niche au cœur de la Suisse. Normalement, le lac devrait s’appeler cinq-cantons vu qu’il est touche les cantons de Lucerne, Nidwald, Obald, Schwyt et Uri. Il mesure près de 38 kilomètres de long et est situé à 434 mètres d’altitude. Le lac se visite en toutes saisons car on y propose toute une panoplie d’activités lucratives. Sur place, j’en ai profité pour contempler la vue, séjourner dans un bel hôtel et déguster de nombreux plats savoureux. 

Et quand on parle de voyage culinaire, je peux vous dire que sur place, j’ai pu gouter à de nombreuses spécialités locales aussi appétissantes les unes que les autres. A citer, il y avait les charcuteries, le cenovis, le bicher muesli ou encore la potée valaisienne et la croûte au fromage. Outre ces bonnes saveurs, j’ai également pu siroter un bon vin local. Sans oublier le chocolat qui fait la renommée de la région dans le monde entier. 

Virée sur les chutes du Rhin 

Constituant la plus grande chute d’eau d’Europe, les chutes du Rhin peuvent être observées de tout près. En effet, je me suis rendu en bateau près de Schaffhouse et j’ai pu y ressentir le grondement des masses d’eau vibrer dans tout mon corps. Nous avons, avec quelques touristes, effectué un parcours en bateau qui nous menait vers les châteaux qui se trouve dans le bassin des chutes. Après, le bateau nous a même emmenés vers le grand rocher situé au milieu des eaux bouillonnantes de la chute. C’était un spectacle unique que je ne suis pas prêt d’oublier. 

Après, place à la gastronomie. Cette fois-ci, j’ai décidé de prendre la spécialité locale de la région, la longeole qui est un plat de saucisses de porc et de fenouil accompagné de pomme de terre. Et bien sûr avec un bon verre de vin. 

Passage au lac de Thoune en Suisse 

Le lac Thoune se trouve dans l’Oberland bernois. Il porte le nom de la ville qui est proche d’elle. C’est une grande étendue d’eau alpine qui accueille beaucoup de visiteurs issus du monde entier. Sur place, j’ai pu profiter de toute une panoplie de bases nautiques qui sont dans les environs. J’y ai également pu faire des randonnées comme je les aime. 

Au bord du lac, j’ai pu voir de nombreux restaurants chics qui servent certes des spécialités locales mais qui proposent tout de même de nombreuses saveurs  du monde entier. J’ai alors pris la fameuse soupe à la farine qui est une des spécialités locales qui m’ont laissé réticents à mon arrivée. Mais une fois qu’on me l’a servi, j’avoue que je ne m’y attendais pas du tout à ce qu’elle me plaise autant. Il s’agit d’une soupe épaisse, bien assaisonnée, avec du fromage et des herbes fines. Avec la soupe, j’ai encore pris des saucisses. Sans oublier le vin blanc qui accompagne très bien la soupe. 

L’allemand est une langue que j’affectionne particulièrement. Mystérieuse, riche et relativement compliquée, elle m’a à première vue parue difficile jusqu’à ce que je m’en imprègne totalement. Et aujourd’hui, je maitrise cette belle langue autant que l’italien, l’anglais ou encore l’espagnol et le français. En visitant la suisse, je me suis rendu compte que mes connaissances en allemand m’ont permis de mieux m’en sortir par rapport aux autres touristes qui ne maitrisaient ni l’allemand, ni le français ni l’italien que les habitants utilisaient sur place. Heureusement pour moi, je parle toutes ces langues ! Ma communication et mes interactions avec les suisses n’ont pas été compliquées. J’ai pu achever mon voyage sans encombre et même m’y faire de nombreux amis qui ont encore gardé la communication avec moi. 

Les auteurs qui marquent la littérature suisse

Connaître la Suisse en quelques minutes

Les plus beaux paysages enneigés que j’ai vraiment appréciés en Espagne

Comments are closed.

Post Navigation