Capitale de la mode et du design, Milan est une métropole de la région de la Lombardie qui se situe au Nord de l’Italie. Il n’est pas ainsi étonnant d’y trouver de nombreuses boutiques ainsi que de restaurants haut de gamme. Milan présente également de nombreux sites touristiques et monuments historiques uniques qui témoignent de son riche passé culturel. Sans oublier sa richesse culinaire. 

 

Passage à la place du Dôme de Milan

Appelé « piazza del Duomo », la place du dôme de Milan constitue un détour historique qu’il ne faut pas rater. En effet, j’ai pu retrouver sur place la majorité des monuments les plus célèbres de la ville. Il y avait entre autres le palais royal qui est un édifice du XVIIIe siècle devenu centre d’exposition artistique. J’ai pu également y admirer l’imposante statue du roi Victor-Emmanuel avant de me rendre dans le Dôme qui est une cathédrale gothique. Du haut du toit du monument, j’ai pu admirer la beauté de la ville. 

Après, je me suis rendu dans un restaurant qui sert des spécialités milanaises. J’avais l’embarras du choix, tout me plaisait car tout l’évoquait de la richesse, de la générosité mais aussi de la luxure. J’ai donc décidé de prendre le risotto alla milanese, du riz au safran avec de la moelle de bœuf. Avec ce plat, j’ai pris de la cotoletta alla milanese, une escalope de veau pané. Et au dessert, de la busecchina milanese à base de chataîgne, de vin doux, de crème fouettée et de cannelle. Rien à redire, tout simplement appétissant.

Visite dans les galeries d’art

A Milan, il y a beaucoup de galeries. Les plus fameuses sont la galerie d’art Victor-Emmanuel II, la galerie Leonardo da Vinci ou encore la galerie d’art de Brera ou encore. Ce sont des visites qui m’ont permis de découvrir la richesse culturelle de cette région. De plus, ce sont des centres – à l’exemple de la galerie d’Art Victor-Emmanuel II qui ressemblent beaucoup à des centres commerciaux  renfermant divers établissements de luxe. 

Sinon, Milan m’a permis de m’immiscer totalement dans le quotidien des milanais qui sont des personnes très ouvertes d’esprit. J’ai pu découvrir de nombreuses cultures et profiter d’autres points de vue par rapport aux choses simples de la vie comme la mode, le sport, la nourriture ou encore la télévision ! Très accueillants, les milanais aiment aussi partager. Et cela n’aurait pas été facile si je ne parlais pas bien leurs langues ! En effet, avec mon excellente maîtrise de l’italien, il m’a été très facile de communiquer avec les habitants de cette belle région. 

Passage dans le château des Sforza

Ce château de Milan est situé à côté du centre-ville. Castello Sforzesco est un lieu incontournable. Il renferme de nombreux musées et une grande cour qui sert de de parc local. J’y ai pu également voir des artefacts ainsi que des détails d’architecture. Il y a également la dernière scultpure inachevée de Michel Ange, la Pièta Rondanini. Mais ce qui m’a le plus fasciné c’est la visite au musée d’art ancien où j’ai pu admirer une admirable collection d’instruments de musique ou encore des sections égyptiennes  préhistoriques au sein du musée d’Archéologie. 

Après la visite, cap au restaurant. J’ai pris la rustin negàa ou « rôti noyé ». Il s’agit d’un plat à base de jarrets de veau panés et dorés dans du beurre et du bacon puis trempé dans du vin blanc. Le plat renferme également du bœuf, du poulet, des oignons, des carottes, du céleri et des tomates. C’était bien résistant. Et au dessert, j’ai pris une petite tranche de panettone. C’est une brioche légère et aérée avec du raisin sec, des oranges confites, des citrons, du beurre de cacao. Je l’ai pris avec un verre de vin mousseux sucré. Yummy !

Cap au quadrilatère de la mode

Impossible de se rendre dans la capitale mondiale de la mode sans passer par le quadrilatère de la mode. Je me suis donc rendu aux plus célèbres maisons de la mode : via montenapoleone, via della spiga, via Sant’Andrea et Via Manzoni, des bijouteries de luxe proposant les chefs d’oeuvres de Louis Vuitton, Versace, Hermès, Valentino ou encore Gucci et Ralph Lauren. Comme je ne me suis pas vraiment préparé à faire du shopping, j’ai profité de mon passage dans la région pour faire des lèche-vitrines tout en savourant une bonne glace. J’en ai aussi profité pour effectuer une virée shopping en pousse-pousse. 

Puis, après avoir réglé mes yeux, je me suis fait une grande pause déjeuner gourmande. En apéritif, j’ai dégusté les fameuses mondeghili, des boulettes de viande typiques de la région. J’ai par la suite pu goûter à l’ossobuco avec du risotto  alla milanese. Bien qu’il s’agisse d’un jarret de veau braisé avec des légumes, du bouillon et du vin blanc. Et pour clore en beauté le repas, un peu de barbajada, un mélange de chocolat, de lait et de café. 

Prennez des cours d’italien à Paris Chez Angelio Académia

Dans la capitale du design et de la mode Milan

Milano, la ville de la mode

Progressez en italien en visitant Milan

 

Comments are closed.

Post Navigation