Située au Nord de l’Italie, Turin est la capitale de Piémont, la première capitale de l’Italie. C’est une région qui doit sa célébrité dans le monde entier grâce au raffinement de son architecture et sas gastronomie. Lors de ma visite sur les lieux, j’ai pu contempler les Alpes, des bâtiments baroques ou encore des vieux cafés. Et ce ne sont pas les seules attractions qui m’ont plu dans cette belle ville. 

 

Visite de la Mole Antonelliana 

C’est le premier lieu que tous les touristes veulent visiter une fois sur place. La Mole Antonelliana, d’une hauteur de 167 mètres, constitue le monument le plus haut de la ville. D’ailleurs, il reste également l’un des édifices en maçonnerie les plus hauts d’Europe. C’est un haut lieu qui renferme le musée national du cinéma. Une autre partie est utilisée pour accueillir les expositions temporaires. Une fois arrivé au sommet de la tour, j’ai pu contempler un magnifique panorama de la ville de Turin. 

Après la visite, j’ai commencé mon escapade gastronomique. Et j’ai tout de suite attaqué un monument de la gastronomie locale, les raviolis farcis (agnolotti). Ils ont été accompagnés du fameux poulet chasseur. Et en guise de dessert, j’ai pris du nougat. Sans oublier le verre de vin local, l’Asti. Un repas léger mais onctueux, à l’image de la ville !

Passage au musée de l’automobile 

Comme Turin est aussi la capitale de l’automobile, impossible de passer dans les parages sans visiter ce musée. J’ai été fasciné d’avoir pu visiter le siège historique de Fiat. Et contre toute attente, j’ai pu voir l’histoire de l’évolution de l’automobile dans le monde, pas seulement de celles qui ont été fabriquées par Fiat. La visite était à la fois enrichissante et divertissante. Je ne risque pas d’oublier de sitôt. 

Après, j’ai goûté aux célèbres pâtes aux truffes qu’ils appellent le tajarin. En fin d’après-midi, je me suis fait un petit café avec des biscuits aux amandes, des amaretti. C’était très bon. 

 

Cap à la Piazza San Carlo 

La Piazza San Carlo est une des places importantes de la ville que j’ai eu l’opportunité de visiter. Sur la place, j’ai pu voir la statue équestre du Duc de Savoie Emmanuel-Philibert. Sur les lieux, on retrouve les églises jumelles, les églises Santa Cristina et San Carlo qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Sinon, pour rappel, sachez que c’est sur la Piazza San Carlo que les équipes de la Juventus adorent célébrer leurs victoires. 

Après, je me suis rendu dans un restaurant typique de la région. Modeste, chaleureuse et accueillante, la maison m’a tout de suite proposé de prendre le risotto au Barolo. Il s’agit d’une recette qui a été servie dans la ville depuis le Moyen Age. Au dessert, il y avait la gianduja, une tuerie à base de chocolat. Un vrai régal. 

Détour au palais royal de Venaria

La Reggia di venaria ou le palais royal de la venaria est une ancienne demeure de la famille de Savoie. Il se trouve à Venaria Reale qui se trouve au Nord de Turin. Spectaculaire, c’est un des palais royaux les plus vastes au monde qui fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco. Lors de ma visite, j’étais tout simplement ébahi devant sa façade unique toute recouverte de plâtres. Tellement, c’était beau et grand. Puis, après la visite du château, j’ai pu me promener dans ses vastes jardins qui étaient également magnifiques. Et pour terminer la visite, je me suis dirigé vers la chapelle Saint-Hubert pour contempler son sublime maître-autel. 

Sinon, l’italien est une langue exceptionnelle qui fait voyager. J’affectionne particulièrement cette belle langue que j’ai pris la peine d’apprendre. En effet, durant tous mes voyages en Italie, j’ai toujours pris plaisir à parler couramment cette langue. Elle m’a permis de communiquer librement et sans contraintes. Elle m’a aidé à trouver mon chemin, à le demander, à lire les indications, à décortiquer le menu, les programmes TV, etc. C’est aussi la langue qui m’a permis d’entretenir et d’échanger avec les habitants de ce pays qui m’ont toujours semblé être très accueillants. Apprendre l’italien est un des meilleurs investissements que j’ai eu à faire de toute ma vie. 

Visite de la porte Palatine 

La porte Palatine est un vestige hérité de l’époque romaine et du Moyen-Age. Il s’agit d’une des quatre portes principales d’une ancienne cité romaine nommée Augusta Taurinorium. En effet , quand j’étais sur place, j’ai pu voir un parc, le parc archéologique qui est une belle zone qui comprend outre l’édifice les vestiges du théâtre antique. Bien que le spectacle soit quelque peu unique, il n’était pas  moins enrichissant. 

Une fois que j’ai fini de flâner dans les lieux, je me suis fait un bon dîner dans un restaurant étoilé. En effet, il n’a pas été difficile d’en trouver dans cette région de l’Italie. Au menu, il y avait du civet de lièvre, des artichauts farcis ou encore de la polenta carbonara. En dessert, un peu de sabayon et pour bien digérer le tout, un verre de Barbera. Délicieux !

Visitez la ville de Turin en Italie !

L’Italie, le pays de l’art et de la culture

Mes plus belles expériences en Italie

Comments are closed.

Post Navigation