La botte est un pays qui m’a toujours fasciné dans tous ses aspects. L’Italie est le berceau la Renaissance, métissée du monde classique grec et romain. Les artistes et savants italiens étaient particulièrement bien placés pour prendre les devants dans un tel renouveau . C’est pourquoi, ils étaient entourés des vestiges matériels de l’Antiquité . Comme j’aime l’art et la culture, l’Italie m’impressionne. 

L’art visuel en Italie

Depuis longtemps, j’ai remarqué que l’Italie est l’origine de certains grands artistes de renom. Les grands noms de l’art italien à travers les siècles composent une longue liste qui comprend, entre autres, Giotto, Donatello, Brunelleschi, Michel-Ange, Léonard de Vinci, Titien, Bernini et Tiepolo. Largement caractérisée par une chaleur de couleur et de lumière, la peinture italienne a joui d’une prééminence en Europe pendant des centaines d’années. La soumission continue aux puissances étrangères, cependant, finit par affaiblir la contribution artistique de l’Italie, qui sombra dans le provincialisme. Les liens avec l’art européen ont été renouvelés vers 1910 par le travail des futuristes . Elle est dirigé par le poète Filippo Marinetti et les peintres Umberto Boccioni et Giacomo Balla.

Le futurisme a succédé aux peintures métaphysiques de Giorgio de Chirico . Ainsi , il a influencé les surréalistes jusqu’aux années 1920, quand il a commencé à produire des toiles plus traditionnelles. Les peintures subtiles et quiétistes de Giorgio Morandi le placent de plus en plus en haute estime depuis sa mort en 1964. Le travail de Lucio Fontana, d’origine argentine, illustre la quête de forme de l’artiste moderne. Et aussi , elle est exprimée, par exemple : une toile vierge ouverte par un couteau. Les ajouts modernes à la tradition italienne de la sculpture incluent les œuvres de Giacomo Manzù, Gio Pomodoro, Marino Marini, Luciano Minguzzi, Alberto Viani, Harry Bertoia, Mirko Basaldella et Emilio Greco. 

D’autres arts de renom en Italie

Je ne suis pas trop fan de mode et couture en Italie. Par contre, l’Italie est un leader mondial de la haute couture : une industrie centrée à Milan, un paradis pour les mannequins, les designers et les photographes qui viennent travailler dans les maisons de Versace, Gucci, Krizia, Ferragamo, Valentino, Dolce & Gabbana, Prada et Armani , parmi beaucoup d’autres. Les maisons de design italiennes telles que Modigliani et aussi Alessi sont très influentes. L’image traditionnelle des vieilles villes italiennes situées autour de piazzas ornées de fontaines reste valable dans un pays  . D’où les ruines de l’Antiquité classique côtoient les merveilles de la construction moderne.

Cette image me séduit toujours autant. Le mouvement d’architecture rationaliste de 1926 a produit l’un des architectes-ingénieurs italiens les plus remarquables du XXe siècle, Pier Luigi Nervi, architecte du complexe d’exposition de Turin et du siège de l’UNESCO à Paris . D’ailleurs , Marcello Piacentini était responsable d’une grande partie de l’architecture imposante de la période fasciste, comme le quartier Esposizione Universale di Roma (EUR) à Rome. À l’Institut Marchiondi de Milan, Vittoriano Viganò représente l’architecture innovante .. Parmi les autres architectes à noter, je cite : 

  • Renzo Piano, connu pour ses musées internationaux; 
  • Aldo Rossi, dont les écrits critiques rivalisaient avec ses œuvres construites;
  • Paolo Portoghesi, qui a créé des bâtiments publics à partir de formes curvilignes. 

La belle littérature italienne

J’adore la littérature italienne. L’italien standard prend leur origine dans le dialecte toscan du XIVe siècle : la langue de ses trois pères fondateurs, Dante, Pétrarque et Boccace. Le fil de la littérature liait ces pionniers à des praticiens ultérieurs, tels que le scientifique et philosophe Galileo, le dramaturge Carlo Goldoni, le poète lyrique Giacomo Leopardi, le romancier romantique Alessandro Manzoni et le poète Giosuè Carducci. Les écrivaines de la Renaissance telles que Veronica Gàmbara, Vittoria Colonna et Gaspara Stampa ont également été influentes à leur époque. Redécouvert et réédité dans des éditions critiques dans les années 1990, leur travail a suscité un intérêt pour les femmes écrivains de toutes les époques en Italie. Après l’unification de l’Italie, les écrivains ont commencé à explorer des sujets jusque-là considérés comme trop modestes pour une considération littéraire, tels que la pauvreté et aussi les conditions de vie dans le Mezzogiorno. 

La musique et le cinéma italien 

J’ai assisté à de nombreux festivals en Italie. Le pays accueille de nombreux festivals de musique de tous types : classique, jazz et pop,  tout au long de l’année. En particulier, au festival de San Remo , la musique pop italienne représente chaque année . Comme, celui dont j’ai assisté. Le Festival annuel des deux mondes à Spoleto a acquis une renommée mondiale. La société de radiodiffusion publique, Radiotelevisione Italiana (RAI), compte quatre orchestres . Et aussi , d’autres sont rattachés à des opéras . D’ailleurs , l’un des meilleurs est à La Scala de Milan . Ainsi , les violonistes Uto Ughi et Salvatore Accardo et le pianiste Maurizio Pollini ont acquis une renommée internationale . Tout comme les compositeurs qui sont :  Luciano Berio, Luigi Dallapiccola et Luigi Nono.

Les plus belles visites que j’ai pu faire en Italie

Je suis parti à la découverte des villes peu connues d’Italie

Pourquoi j’ai choisi les îles italiennes et leurs plages comme destination de voyage ?

Comments are closed.

Post Navigation