Outre son incroyable variété de vodkas et ses spécialités de caviar, la culture russe regorge de petits plats et de savoureuses traditions qui méritent d’avoir leur place dans nos cuisines. Pierojki, pelmeni, bortsch … la Russie compte plusieurs recettes que vous devez impérativement goûter lors de votre séjour russe dans l’une de ses magnifiques villes. Dans cet article, je vais vous parler des spécialités russe de la gastronomie russe qui ont particulièrement épater mes papilles.  

Pierojki

Bouchées en forme de chausson, fourrées de viande, d’oignons, de pommes de terre, de champignons, d’œufs ou de fromage, les pierojkis se dégustent chauds. Frits ou cuits au four, ces petits pâtés en croûte individuels sont servis en entrée ou en accompagnement.

Pelmeni

Connus dans toute l’Europe de l’Est, les pelmenis s’apparentent aux wontons chinois, aux pierogi polonais,voire aux raviolis italiens. Ces boulettes de viande hachée, enrobées de pâte fine et cuites à l’eau bouillante, intègrent dans leur recette russe une farce à base de bœuf, d’agneau ou de porc, assaisonnée de poivre, d’ail et d’oignons.

Bortsch

Originaire d’Ukraine et adopté dans de nombreux pays slaves, le bortsch fait partie des incontournables de la gastronomie russe. Potage riche et épais, il se distingue par sa couleur rouge vif, signalant la présence de betterave dans ses ingrédients. Adaptable, il peut contenir du poulet, du bœuf, du porc, de la tomate, des haricots, des champignons, des oignons, du chou, des carottes, des pommes de terre, voire du concombre.

Golubtsy

Particulièrement populaire en Russie ou la culture russe, le golubtsy est une recette à base de boulettes de viande et de riz enveloppées dans des feuilles de chou. Cuit au four ou à l’étouffée dans une cocotte. Ce chou farci connait plusieurs variantes, intégrant des pruneaux . Ou modifiant la préparation de sorte que le chou soit directement amalgamé à la viande hachée.

Stroganov

Le bœuf Stroganov russe est probablement l’une des recettes russe traditionnelles les plus connues au monde. Inventé au XVIIe siècle par le cuisinier français du comte Pavel Stroganoff, ce plat russe mariant bœuf et champignons émincés, crème fraîche et moutarde. Se déguste traditionnellement avec des pommes de terre sautées et des cornichons russes, autrement appelés malossol.

Chachlik

Pilier de la gastronomie géorgienne et caucasienne, le chachlik est une spécialité de viande de mouton marinée, cuite en brochettes sur feu de bois. Accompagnées de riz ou de crudités, elles constituent un plat de fête russe généralement préparé en été.

Syrniki

Entre blinis et beignets, les syrniki se présentent comme d’épaisses crêpes confectionnées à base de fromage frais, ou Tvorog, d’œufs et de farine. Dégustés tièdes au petit-déjeuner ou au goûter. Ils s’accompagnent selon les goûts de crème fraîche, de fruits secs, de noix, de confiture, de miel, de compote ou de coulis de fruits rouges. Connu en Russie sous le nom de kissel.  

Vatrouchka

Cousine éloignée du cheese-cake, la vatrouchka est une sorte de brioche garnie de fromage frais pressé (tvorog). Nature, parfumée au citron ou aromatisée à la vanille, elle s’agrémente de baies, de fruits secs ou confits, de miel et de graines de pavot.

Lait d’oiseau (Ptichye Moloko)

Inventé par Vladimir Gouralnik, chef pâtissier du restaurant Prague russe à Moscou. Le Lait d’oiseau (ou Ptichye Moloko dans la langue de Tolstoï) est le premier gâteau à avoir obtenu un brevet sous l’ère soviétique. Alternant deux étages de mousse meringuée et de génoise. Cette pâtisserie gourmande s’habille d’un glaçage au chocolat noir ou d’un voile de cacao amer.

Pain d’épices de Toula

Confectionné à l’origine à base de farine de seigle, de miel et de jus de fruit. Le prianik a gagné son titre de pain d’épices au XIIe et XIIIe siècles. Lorsque les boulangers incorporèrent dans sa recette de la noix de muscade. Du clou de girofle ou de la cannelle, venus d’Inde et du Moyen-Orient. À 200 km au sud de Moscou, la ville de Toula est devenue au fil du temps la spécialiste du prianik. Allant jusqu’à consacrer un musée à ce pain d’épice. Le plus connu de Russie.

Salées ou sucrées, ces 10 spécialités de la gastronomie russes vous donneront à n’en pas douter . Quelques idées gourmandes pour votre prochain repas de fête. Pour profiter à fond de la cuisine russe, vous devez prendre des cours de russe chez Angelio Académia

Mon voyage dans le pays des tsars pour découvrir la cuisine russe.

Mes avantages en apprenant le russe

Comment faire pour maîtriser au mieux les accents russes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation