La gastronomie espagnole est renommée dans le monde entier. J’ai profité de mon voyage en Espagne pour déguster certaines de ses spécialités traditionnelles les plus typiques. Toutes les recettes que je vais vous proposer sont tellement connues que vous n’aurez aucun mal à les commander dans n’importe quel restaurant. Découvrez dans cet article toutes les recettes que j’ai appréciées lors de mon séjour en Espagne.

Cocido madrileño, mon coup de cœur

Le Cocido madrileño est l’un des plats que j’ai vraiment apprécié lors de mon séjour en Espagne. Il s’agit d’un bon pot-au-feur, un plaisir à la portée de tous. Il y a plusieurs types de « cocido », mais le madrilène se mange d’une façon bien traditionnelle : d’abord un savoureux bouillon de vermicelles, ensuite les pois chiches et les légumes, et pour terminer la viande et la charcuterie. Merveilleux, surtout en hiver.

Gaspacho, un plat à la saveur irrésistible

Ce plat est un vrai régal. Il s’agit d’une soupe froide traditionnelle que l’on trouve dans plusieurs régions d’Espagne, notamment en Estrémadure, en Andalousie ou en Castille-La Manche. Le gaspacho le plus populaire est celui d’Andalousie ; il est élaboré, entre autres, avec des tomates, des poivrons et de l’ail (bien haché). Mais aussi, c’est un plat délicieux et très sain, caractéristique de la diète méditerranéenne. Pour moi, ce plat est un incontournable lors d’un séjour en Espagne.

Le poulpe a feira, recette typique espagnole

Dans ma liste des recettes les plus typiques de la région de Galice, je ne pouvais pas omettre le poulpe a feira. Il s’agit d’un plat emblématique dans le le nord-ouest de l’Espagne. Pour les connaisseurs, il doit être servi dans un plat en bois. On lui ajoute une bonne pincée de gros sel, du paprika (épicé pour les plus téméraires) et de l’huile d’olive. En Galice, il ne fait défaut dans aucune fête digne de ce nom. D’ailleurs, j’ai eu l’occasion d’en manger à plusieurs reprises.

Le fabada, plat à goûter absolument lors d’un séjour en Espagne

Dans cette aventure, je vous invite à rester dans le nord de l’Espagne, mais cette fois-ci je vous entraine dans la région des Asturies. Après une longue matinée de visites touristiques, rien de tel qu’un bon plat de haricots accompagnés de boudin, de chorizo, de lard et de jambon pour reprendre des forces. Mais aussi, mes papilles étaient plus que ravies.

Paella, mon plat préféré espagnole

Il y en a de toutes les sortes, mais on entend souvent dire que la véritable paella de Valence doit être élaborée avec le riz de la région, du poulet, du lapin, des escargots, des haricots blancs « garrafó », des haricots tendres « tabella », des haricots verts « ferradura », de l’ail, de la tomate, du paprika, de l’huile, du sel et du safran. Moi, je la déguste fraîchement préparée sur une terrasse au bord de la Méditerranée.

J’ai goûté au meilleur tortilla de pommes de terre qui soit

Moi je la considère comme la spécialité culinaire espagnole par excellence. Pour son élaboration, deux écoles s’affrontent : celle des défenseurs et celle des détracteurs de l’oignon. Tout le monde s’accorde néanmoins sur les ingrédients principaux : les œufs et les pommes de terre. En effet, en  Espagne, c’est le plat par excellence de la plupart des bars. Il faut dire qu’elle est vraiment délicieuse : ne manquez surtout pas de la goûter.

Morue pil pil, un vrai délice

Dans le Pays Basque, le poisson est d’une qualité exceptionnelle, c’est pourquoi il existe une infinité de recettes à base de produits de la mer, comme celle de la morue pil pil. L’expérience du cuisinier permet d’élaborer, à partir des délicieux jus du poisson, une sauce gélatineuse particulièrement savoureuse.

Vous pourrez bien entendu la déguster au restaurant, mais aussi vous lancer à l’élaborer vous-même en participant à un atelier de cuisine traditionnelle. Il y en a beaucoup dans cette partie de l’Espagne d’ailleurs, je m’y suis moi-même inscrit pour vivre une expérience hors du commun.

L’agneau rôti, un vrai régal

Typique de la gastronomie espagnole de Castille-León, l’agneau de lait, coupé en morceaux et placé dans un plat en terre cuite, est rôti selon la méthode traditionnelle dans un four à bois. En effet, sa couleur caramélisée met littéralement l’eau à la bouche. Dans certaines régions de Castille-León, l’agneau est remplacé par du cochon de lait, préparé exactement de la même manière. Ce sont de véritables institutions de la gastronomie régionale, à ne surtout pas manquer.

Churos, un incontournable

Je préfère le manger au petit-déjeuner ou au goûter, accompagné bien sûr d’un chocolat chaud ou saupoudrés de sucre glace. Ils sont aussi vendus tous chauds dans la rue.

  Prennez des cours d’espagnol à  Paris chez Angelio Académia

La particularité de la cuisine espagnole

La cuisine espagnole, un vrai régal

 

La cuisine et les boissons espagnoles à découvrir par soi-même

Comments are closed.

Post Navigation