Comme j’adore voyager, je ne voulais surtout pas manquer de parcourir la ville de Miami, surnommée la Porte des Amériques et ses beaux quartiers. Miami fait partie de mes villes préférées aux États-Unis. Je voulais la découvrir pour son visage multiculturel, sa gastronomie, son élégance et la plage de Miami Beach.

J’ai remarqué une identité propre dans chacun des quartiers que j’ai visités, car la plupart sont influencés par les communautés caraïbéennes qui les habitent. Je voulais donc explorer chaque facette de cette belle ville pour comprendre la beauté de l’architecture, la richesse de la culture et la flamme qui bouillonne de partout. De plus, Miami possède une vie nocturne à couper le souffle.

Le quartier du centre-ville

Pour commencer mon périple, je suis allé à Downtown Miami, le quartier du centre-ville de Miami. Longé par la Baie de Biscayne, ce quartier demeure toujours très vivant nuit et jour. Je n’ai donc pas hésité à faire un tour dans le port de Miami et particulièrement au Bayside Marketplace où j’ai pu faire du shopping. J’ai eu également l’opportunité de faire une balade et de boire un verre sur la terrasse.

Depuis ce port, j’ai vu certains bateaux prendre le départ pour une sortie en mer. J’ai profité de mon passage pour m’offrir un tour dans la Baie de Biscayne. En passant dans ce quartier, j’ai visité l’American Airlines Arena, l’enceinte accueillant les matchs de NBA Miami Heat, la célèbre équipe de basketball. J’ai eu la chance d’assister à un de leurs matchs durant mon séjour dans la Magic City.

Le quartier de Buena Vista

Mon passage dans le centre-ville a également été marqué par le quartier piéton de Buena Vista célèbre pour sa rue Design District. J’ai vu un espace très branché avec une ambiance unique.

Cette rue représente la vitrine des designers et des architectes. J’ai découvert de magnifiques boutiques, de magnifiques édifices et des venelles calmes. Dans le reste du quartier, je suis tombé sur plusieurs restaurants, cafés et marchés artisanaux. Ce qui m’a plu dans ce quartier, c’est le contraste qu’il présente entre la tradition et la modernité. 

Le quartier de Brickell

Situé au sud du centre-ville et au bord de la Baie de Biscayne, Brickel représente le quartier de la finance de Miami. Cet endroit est réputé pour ses gratte-ciels qui sont les plus élevés de la ville et dans toute la Floride.

Brickell n’est pas uniquement un quartier rempli de tours élancés, il est également un quartier dynamique et branché. Je ne voulais donc pas manquer d’y faire un tour, car il abrite certains des meilleurs rooftops de Miami. J’en ai profité pour passer à Sugar, le plus branché de Miami, à Dolores But You Can Call Me Lolita, le plus extravagant, mais classe. J’ai même choisi de me loger dans ce superbe quartier pour la vue extraordinaire que ces logements offrent sur l’océan et la baie.

Le quartier cubain de Little Havana

À Miami, la langue espagnole et la culture cubaine sont omniprésentes. Après que Fidel Castro soit arrivé au pouvoir en 1959, des centaines de milliers de Cubains sont partis s’immigrer à Miami. Cette communauté accueillante et vivante s’est donc concentrée dans le quartier de Little Havana. En passant dans ce quartier, j’ai eu l’opportunité de pratiquer mon espagnol avec les locaux.

J’y ai également découvert la culture cubaine sous un autre angle dans la Calle Ocho, la rue emblématique. J’ai pu déguster de savoureuses spécialités cubaines et latines dans plusieurs restaurants typiquement cubains qui remplissent le quartier. Parmi elles, j’ai mangé de l’empañada, un chausson farci avec de la viande et du pastelito, j’ai bu de la colada, un café très sucré et court. J’ai également participé à la vie nocturne du quartier pour expérimenter l’ambiance latine unique qui y règne.

La soirée a été endiablée par la salsa. Le Little Havana offre une expérience hors du commun pour apprécier un bon cigare. En m’éloignant de la Calle Ocho, j’ai découvert l’architecture, les traditions et une ambiance inhabituelle. Je me suis senti comme si j’étais réellement dans la capitale cubaine.

Le quartier de Little Haïti

L’étonnant quartier de Little Haïti se situe juste au nord de Buena Vista. J’ai été complètement dépaysé en passant dans ce quartier. Tout comme Little Havana, l’ambiance a entièrement changé. Dans ce quartier, je n’ai presque pas entendu les habitants parler l’anglais. Certains parlaient créole tandis que d’autres le français. En visitant Little Haïti, j’ai plongé dans l’univers des Caraïbes. Je suis spécialement venu dans ce quartier pour sa culture singulière.

J’ai également découvert quelques spécialités gastronomiques caraïbéennes, des bars et des cafés animés et enflammés, des harmonies créoles ainsi qu’un univers artistique mouvementé. Pendant mon séjour, j’ai pu profiter du marché du samedi matin et du festival mensuel Sounds of Little Haïti. Dans ce quartier exceptionnel de Miami, la musique, l’art et la culture coulent à flot. 

Mon voyage gastronomique aux États-Unis

Ce que j’ai fait aux États-Unis

Pourquoi partir en séjour linguistique aux Etats-Unis ?

 

Comments are closed.

Post Navigation