La Lettonie, ou la république de Lettonie, est un grand pays localisé entre la Lituanie et l’Estonie, sur la mer Baltique. C’est un pays caractérisé par un paysage de larges plages et de grandes forêts denses. Les visiteurs ont aussi l’opportunité de contempler son architecture unique, son grand marché central ou encore sa vieille ville médiévale qui renferme des édifices historiques. Sans omettre sa richesse culinaire qui ne laisse pas les papilles indifférentes. 

Ma visite à Courlande 

Courlande est une historique de la Lettonie qui conserve de nombreux paysages époustouflants typiquement lettons. Dans la ville, j’ai pu apprécier la beauté des cités balnéaires. J’ai aussi eu l’opportunité d’apprécier les côtes splendides avec des dunes uniques annonçant la péninsule de Courlande qui est plus au sud. 

Côté gastronomie, j’ai pu visiter sur les lieux de nombreuses spécialités locales comme le sauté de carottes et boulettes de viande. Un repas relativement simple mais qui reste toutefois appétissant. Puis, il y avait le potage de Lettonie aux champignons servie dans une grande croûte de pain. Au dessert, il y avait le cranberry orange cake, une spécialité typiquement locale. 

Mon passage au parc national de Gauja

Pour s’y rendre, on a emprunté la route au nord de Riga. La réserve naturelle de Gauja m’a permis de visiter outre la faune et la flore abondante, des châteaux célèbres de la région comme Krimulda ou encore Cesis. Dans ce plus grand parc national de Lettonie, j’ai aussi pu faire des randonnées au cyclotourisme et aux sports en eau vive. Pour jouir de la beauté des environs, j’ai décidé de louer un bungalow dans la forêt. Un contact unique dans la nature. 

Sur place, j’ai vraiment été en symbiose avec la nature et j’ai goûté à de nombreuses spécialités locales telles que la salade de haricots blancs. Puis, il y avait le potage de Lettonie aux champignons. Et même si on était en pleine montagne, on a quand même eu droit à des biscuits de Lettonie au cumin ou encore à des brioches locales. 

Ma virée à Turaida 

Turaida symbolise la communauté léttonienne. Il s’agit d’un magnifique château médiéval en brique rouge de 42 m qui conserve encore toute sa splendeur. A l’intérieur de la réserve culturelle, j’ai aussi pu voir toute une panoplie de musées traditionnels. Durant ma visite dans la région, j’ai pu apprendre bon nombre de cultures et d’histoires propres à la Lettonie. 

Sinon, en me rendant en Lettonie, j’ai eu l’opportunité de me faire beaucoup d’amis. En effet, comme je parle bien le russe, ces communications étaient tout simplement fluides. J’ai aussi eu la chance de découvrir de nombreux endroits fascinants. En effet, j’ai pu discuter tout seul avec le personnel de mon hôtel, indiquer mon chemin au chauffeur de taxi ou encore commander mes plats au restaurant. De plus, j’étais bien à l’aise durant les explications des guides qui m’ont accompagné tout au long des visites de sites touristiques. Et je dois tout cela à mes solides connaissances en russe, une langue relativement compliquée. 

Mon détour à Kuldiga à lettonie

Kuliga se situe dans la province de Courlande. Bien que ce soit une ville historique, les touristes ne semblent pas y porter grand intérêt. Aux environs de cette ville, j’ai pu visiter Ventas Rumbas qui est une chute d’eau immense où les saumons abondent. Et au centre-ville, j’ai pu visiter la cité hanséatique médiévale qui renferme de petites rues pavées, des maisons de style médiéval mais aussi de nombreux sites religieux. 

Et comme la ville est tellement petite, j’ai pu faire son tour en seulement une journée. Pour la pause gastronomique, je me suis rendu dans une taverne locale réputée pour ses spécialités typiques. En entrée,  il y avait des piragi ou des chaussons fourrés au bacon et aux légumes. En plat, j’ai pris des escalopes panées (karbonade) accompagnées de fricassés de champignons. En guise de dessert, j’ai eu des strudels aux pommes et aux cerises. Le tout est accompagné de bière brune, le tumss alus. 

Mon détour à Liepaja à Lettonie

Liepaja est la troisième ville du pays. Il s’agit d’une ville très venteuse qui renferme un des ports les plus actifs de la Lettonie. De ce fait, c’est aussi une ville très animée. Le look de la ville est composé initialement de vestiges industriels et de bâtiments post- communismes. Beaucoup de visiteurs n’aiment pas cette belle ville qui, malgré ses côtes dénaturées, a tout de même fini par me séduire. 

Sinon, sur place, j’ai bien mangé. J’ai pu, entre autres, goûter à de nombreux poissons comme le hareng accompagné d’oignons émincés, des pommes de terre et un peu de crème aigre. Ensuite, j’ai pris une soupe locale, la hapukapa à la choucroute. Et pour bien digérer mon repas de ce jour, rien de mieux que du balsam noir, une liqueur distillée à base de plantes, d’épices, de fleurs et de racines. Une découverte fascinante !

Prennez des cours de russe à Paris chez Angelio Académia

Pour quelles raisons apprendre le russe ?

Pour quelles raisons apprendre la langue russe ?

Pourquoi apprendre le russe ?

Comments are closed.

Post Navigation