Toutes les sociétés et les organisations de quelque ordre que ce soit ont leur code et leurs symboles pour se distinguer et surtout pour se reconnaître. Pour cette fois, je vous invite à découvrir un symbole qui a eu son importance du temps des templiers et qui continue à être utilisé jusqu’à maintenant. Il s’agit de la croix de Malte. Je vous raconterai son histoire. Et je parlerai également de Malte, la ville d’où ce nom a été tiré.

L’histoire de la croix de Malte

La croix de Malte ou encore la croix de Saint Jean est une dérivée de la croix latine, la croix du Christ que nous avons l’habitude de voir dans la chrétienté. C’est une croix à quatre branches mais à huit pointes. Les branches ont les mêmes dimensions et sont resserrées vers le centre. Elle a été inventée et instaurée au sein de l’ordre des chevaliers de Saint Jean de Jérusalem. A ces débuts, la croix été blanche sur fond noir et était distinctive du personnel en service à l’hôpital de Saint Jean le Baptiste à Jérusalem. L’utilisation s’étend et la croix blanche, cette fois-ci sur fond rouge est hissée au pavillon des bateaux de l’ordre.

Elle prend son appellation de croix de Malte quand l’Ordre de Saint Jean arrive et établit sa base à Malte. Son emblème a d’ailleurs été repris par l’ordre souverain de Malte. A cette époque les chevaliers et les templiers connaissaient leur âge d’or. Ils voguaient par-delà les mers à travers les contrées et régnaient en maître avant leur persécution. L’histoire des templiers de Jérusalem se termine après ce vendredi noir où ils ont été pris en embuscade et exterminés en masse. Les quelques chevaliers qui ont pu en échapper ont fui en Espagne et se sont murés dans un silence à en faire oublier leur existence.

Après ces évènements, les trésors des templiers ont disparu et leurs symboles ont été copiés. Ainsi, la croix de Malte a été repris par plusieurs ordres. D’abord, l’ordre de Malte a gardé sa forme originale, croix blanche sur fond rouge comme emblème de ces différentes branches d’œuvres caritatifs. Il existe aujourd’hui des variantes de cette croix, côté gauche blanche sur fond rouge, côté droit rouge sur fond blanc, pour l’ordre de Montjoie . Ainsi, la croix est de couleur verte pour l’ordre de Saint-Lazare de Jérusalem et bleue pour l’hôpital-monastère Notre Dame d’Aubrac. Même les protestants l’ont reprise et pour se démarquer, ils ont attribué une béatitude à chaque pointe de leur croix. Et c’est la croix huguenote. Aujourd’hui, elle est toujours acceptée dans différents ordres nationaux et religieux à travers le monde.

Malte, le point de départ d’une croix légendaire

Malte vient du grec ancien Malta qui pourrait signifier à la fois miel et/ou abeille. Elle fait partie de l’Archipel Maltais qui se trouve dans la mer Méditerranée. L’Archipel est bordé au Nord, par la Sicile, au Sud par l’Afrique et à l’Ouest par la Lybie. Malte en est la ville principale, la plus grand et la plus peuplée. Sa plus grande longueur fait 24 km et sa partie la plus large mesure 14,5km. Elle a été sous occupation française entre 1798 et 1800. Au Moyen-Âge, son histoire connait un tournant par l’arrivée de l’ordre de Saint Jean. L’archipel a ensuite été colonie britannique. Aujourd’hui Malte est une république. Malte a une langue nationale officielle qui est le maltais.

C’est l’une des rares langues anciennes toujours pratiquées et en même temps elle est la dernière à avoir été formalisée par un alphabet, une orthographe et une grammaire en 1929. Cette langue provient de l’arabe Ifriqiya et du libyco punico berbère. La lexique a été calqué du superstrats italiensicilien, mais aussi français dans une plus petite proportion. Plus tard, l’anglais a été rajouté à ce panel. L’anglais en est la deuxième langue officielle et est utilisé pour le commerce et l’administration. Tous les élèves apprennent l’anglais en primaire. De son héritage historique, plusieurs autres langues sont utilisées à Malte.

Ainsi, l’italien est aussi enseigné comme seconde langue au collège. Il fut un temps où le français était aussi une langue officielle à Malte. Pour ma part, j’ai découvert l’archipel de Malte lors d’un séjour linguistique. Malte compte près de 40 écoles qui proposent d’apprendre l’anglais dans une ambiance méditerranéenne. C’est un excellent moyen de combiner le voyage, le loisir et l’apprentissage d’une langue.

Cela a bien évidemment été rendu possible par le fait que l’anglais soit une langue officielle à Malte et a donc permis d’attirer un public plus large. Un voyage à Malte est aussi une bonne occasion de faire un bain de plusieurs langues à la fois. Une aubaine pour découvrir une langue ancienne et de pratiquer à la fois son anglais, son italien et/ou son français. C’est alors un lieu propice pour des rencontres multi culturelles. Mais pour pouvoir échanger, il est toujours utile d’avoir une bonne base linguistique.

Comments are closed.

Post Navigation