Vous souhaitez découvrir la « Magie de Noël » version russe ? Pourquoi ne pas passer la période des fêtes de fin d’année en Russie. Une escapade à Moscou ou Saint-Pétersbourg vous permettra de découvrir l’inimitable hiver russe. Mais aussi les traditions du pays et la singularité historique et culturelle des deux Réveillon en Russie. 

C’est aussi une belle opportunité de profiter du dur hiver russe dans une ambiance joyeuse, festive et bon enfant. Le Nouvel An est la principale fête russe. Son importance est telle que les questions organisationnelles peuvent tarauder les Russes plusieurs mois avant les célébrations et les préparatifs culinaires peuvent durer plusieurs semaines. Le résultat en est chaleureux et féerique.

A la découverte du calendrier des fêtes de fin d’année

Nouvel An : 1er janvier

Noël orthodoxe : 7 janvier

Les Russes célèbrent les fêtes de fin d’année dans l’ordre inverse par rapport aux pays catholiques. Et même de nombreuses autres églises orthodoxes du monde. Le Nouvel An prime tant dans le calendrier que par son importance.

Un peu d’histoire

Le réveillon du Nouvel an est célébré en Russie dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier depuis Pierre 1er – avant . Le Nouvel An était célébré en mars ou en septembre – mais ce n’est que sous le pouvoir soviétique que la fête supplantera Noël, interdit en 1929. 

Le Nouvel An est officiellement célébré à partir de 1935 et les attributs traditionnels de Noël – Ded Moroz (Grand-père Gel), sa petite-fille et assistante Snegourotchka, le sapin et les cadeaux – sont laïcisés. En 1947, le 1er janvier deviendra un jour férié. Depuis, les célébrations ne cessent de prendre de l’ampleur – aujourd’hui, c’est un véritable congé national de 10 jours. 

De nombreuses fêtes sont organisées pour les enfants par les différents lieux culturels russes. A l’issue d’un spectacle festif, animé par Ded Moroz et Snegourotchka, les enfants repartiront avec un cadeau (généralement un assortiment de bonbons) et de beaux souvenirs.

A la découverte du calendrier des fêtes de fin d’année en russie

Les plats et traditions de la table du réveillon en Russie

 

Le Nouvel An en Russie est une fête familiale, célébrée autour de la table réunissant les proches et les amis intimes. La table doit être riche et pleine à craquer – zakousski (amuse-bouche), champagne (russe), salades (olivier-ésalade russe » et hareng en fourrure), mandarines, etc. 

L’on expédie d’abord l’année passée, passant en revue les faits mémorables et se souhaitant que les bonnes choses se poursuivent dans la nouvelle année, puis, après les vœux officiels télévisés du président, le carillon du Kremlin retentit à minuit et l’on pourra se souhaiter la bonne année en levant une coupe de champagne. 

La télévision est donc un élément indispensable dans la célébration de la nouvelle année pour la plupart des Russes. La programmation traditionnelle comprendra les comédies soviétiques, appréciées encore à ce jour, comme L’Ironie du sort ou La Nuit de carnaval.

 

Histoire et traditions sur le Noël orthodoxe en Russie

 

Noël reste à ce jour une fête purement religieuse pour les Russes. Il a marqué son retour avec l’effondrement de l’Union soviétique et a rapidement attiré les foules dans les églises pour la messe de minuit. Noël est célébré en Russie dans la nuit du 6 au 7 janvier.

Car l’église orthodoxe russe se réfère toujours au calendrier julien . Mais aussi, le calendrier grégorien fut imposé en Russie par le bolcheviks et, ces derniers ayant persécuté l’églis. Le clergé russe refusa le changement contrairement aux autres églises orthodoxes du monde.

 Aujourd’hui, la grande messe de Noël est célébrée par le patriarche dans la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou en présence des dirigeants russes et de milliers de croyants. La fête s’inscrit dans le congé annuel de 10 jours, qui court à partir du 1er janvier.

Gros plan sur les fêtes de fin d’année en Russie

Traditions 

Si vous souhaitez assister à la messe de Noël le 6 janvier, vous trouverez de nombreuses églises et cathédrales dans les différents quartiers de Moscou et de Saint-Pétersbourg. La principale célébration à Saint-Pétersbourg se tient à la cathédrale de Kazan vers 23h30. La laure Sainte-Trinité-Alexandre-Nevski est un choix un peu plus excentré, mais plus authentique.

Si vous préférez un endroit moins bondé, optez pour l’église du quartier. Mais sachez que tous les lieux de culte célébrant le Réveillon orthodoxe risquent d’être très remplis. A Moscou, optez également pour les églises ou les monastères du quartier et évitez la cathédrale du Christ Sauveur.

 

Envie de plonger dans la coutume et traditions russes pendant les fêtes de fin d’année. Préparez votre séjour dès maintenant en commençant par prendre des cours de russe à Paris. Angelio Academia vous propose les meilleurs formateurs natifs.

Ils adoptent les meilleures méthodes d’apprentissages afin de vous garantir un résultat optimal. Ils sont disposés à vous aider dans votre projet et ainsi atteindre vos objectifs dans les meilleures conditions.

 

Les fêtes atypiques de la Russie.

Les principales destinations touristiques de Russie

Les symboles culturels de la Russie

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation