Sao Tomé et Principe est un état insulaire africain qui se trouve à côté de l’équateur. La région fait partie intégrante d’une chaine volcanique qui renferme un paysage unique, composé de belles formations rocheuses et coralliens, des forêts tropicales mais aussi de magnifiques plages. Mon voyage dans la région a été pour moi une vraie expédition au cœur d’une richesse naturelle unique dans son genre. Entre formations jungles protégées, biodiversité unique et paysage volcanique exceptionnel, Sao Tomé et Principe m’a permis de découvrir une culture différente et enrichissante. 

Visite de la roça de Sao Tomé

Dès mon arrivée, j’ai voulu voir l’île plantation de cacao qui se trouve au Nord de l’île, à la roça de Sao Tomé. C’est la plus grande de la région. Puis, j’ai fait un grand plongeon à la plage des tamarins où j’ai pu profiter d’une vue magnifique sur le lagoa azul. Les vacances s’annoncent bien pour moi, magnifique plage et détente sous l’eau dès le début ! Cela étant, on a longé la route Santa Catarina pour découvrir la beauté des paysages de la région. 

Après, je me suis rendu dans un bar restaurant typique de la région, le bar Santola où j’ai pu déguster à la spécialité de la région : le crabe frais pêché à 300 m de profondeur avec des légumes et du riz blanc. Un pur délice !

Passage à Trinidade

Sur les lieux, situés au centre de l’île, je me suis rendu à la roça Monte Café qui est une plantation de café s’étendant sur des milliers de kilomètres. Après, cap à la cascade de Sao Nicolas qui un jardin botanique unique dans son genre. Donc,c’est là que j’ai découvert de nombreuses flores et faunes que je n’ai pas encore eu la chance de rencontrer avant. Après, j’ai fait un petit tour à Roça Bombainn pour voir les cascades de Bombain. Et aussi ,  pour clore la journée, une visite gourmande, celle de l’atelier de chocolat de Claudio Corallo. Une visite bien gourmande !

Après la visite, place à la gastronomie. Et aussi la spécialité locale, la barriga de peixe qui est un plat traditionnel santoméen m’a plus que surpris. Il s’agit d’un plat simple à base de poisson grillé, de riz , des fruits à pain et de manioc. Très robuste certes mais pas moins copieux. Avec un bon verre de vin rouge, j’étais bien rempli. 

Cap à Santana, Roça Agua 

Après un passage au centre de Sao Tomé, je suis parti un peu plus au sud. A Roçca Agua, j’ai pu voir l’usine de transformation de cacao, le site boca inferno mais aussi la plage de sete ondas avant la plage de micondo. Ce sont des endroits aussi magnifiques qu’uniques. En parfaite symbiose avec la nature, j’ai bien été fasciné. 

Après les randonnées, place à un déjeuner assez inhabituel. En effet, en me rendant dans un bon restaurant gastronomique de la région, on m’a servi un repas plus que généreux. En effet, la maison avait pour habitude de servir 6 entrées, 1 plat et 3 desserts. Je pensais que je n’allais pas tout terminer. A mon plus grand avantage, ils étaient tous appétissants. J’ai eu droit à de la viande, du poulet, du poisson, des fruits de mer mais aussi du riz, du manioc, de la patate douce, des légumes, du haricot et bien sûr du café et beaucoup de chocolat au dessert ! 

Détour dans le sud  de Sao Tomé et Principe 

Cette direction m’a permis de découvrir Porto Alegre, praia piscine ou encore la plage inhame qui est une plage très écologique. Et comme j’étais déjà sur place, j’en ai profité pour me rendre au centre du monde, sur l’île de Rolas.Ainsi ,le centre du monde est entouré d’un paysage verdoyant, d’une plage de sable noir, d’une eau de mer bleue et d’un air très pur ! J’ai beaucoup apprécié mon passage sur place. Pour le déjeuner, cette fois, je me suis bien renseigné pour ne plus avoir à déguster beaucoup de plats en même temps. Ainsi, j’ai pris juste un plat et un dessert. J’ai eu droit à de la viande et du poisson bien épicé et bien parfumé avec du riz avec un bon coca cola glacé !  

Durant mon passage dans cette belle région du monde, je me suis vraiment remercié d’avoir appris le portugais. En effet, sans ma maitrise parfaite de cette langue, je n’aurais jamais été capable de comprendre ni les indications ni les conversations des locaux. Ces derniers sont très accueillants et semblent apprécier les visiteurs mais ils parlent uniquement le portugais et leurs dialectes locaux. Ils m’ont gentiment proposé les meilleurs sites, les bons restaurants  et les autres bons plans pour contempler le paysage. Beaucoup d’entre eux se sont même liés d’amitié avec moi, l’avantage immergée de faire ces voyages et de parler la langue du pays que l’on visite. 

Mode d’emploi pour apprendre le portugais

 

Comment parler la langue des Brésiliens, le portugais ?

Pourquoi se mettre à la langue portugaise ?

Comments are closed.

Post Navigation