Deuxième grande ville d’Italie, Milan est devenu une de mes destinations préférées. Pensant que la ville était juste une  attraction des passionnés de la mode, j’hésitais beaucoup à m’égarer dans ses rues. Toutefois j’ai pris le risque de m’y rendre car  je suis un grand passionné de la Renaissance. La ville ne m’a pas déçue avec ses bâtiments à l’architecture exceptionnelle.  Voici mon errance dans le centre nerveux de l’économie italienne.

  • La place du Dôme de Milan

Centre historique de la ville, la « piazza del Duomo » était mon premier arrêt. Englobant les lieux phares de la ville, j’ai pu admirer la majorité des monuments les plus emblématiques de Milan tel que le Palais Royal, statue du roi Victor-Emmanuel et le Dôme de Milan. D’autres monuments encore plus symboliques sont encore à découvrir notamment : la Galleria Vittorio Emanuele II, le Palazzo dell’Arengario abritant le museo del Novecento, le Palazzo Carminati ainsi que Palazzo dei Portici Settentrionali (Porches septentrionaux). 

Le Palais Royal 

La construction de ce grandiose palais commence en 1769, sous le règne de l’Empereur Joseph II. Ce magnifique bâtiment se termine en 1778, il est surtout remarquable pour son salon décoré par l’illustre Giuseppe Maggiolini. Désormais, le palais est devenu un centre d’exposition artistique temporaire. J’ai pu alors assister à une exposition gratuite consacrée aux costumes de La Scala. J’ai été très enchanté de cette exposition même si au départ je voulais juste jeter un œil à l’architecture du palais. 

La statue de Victor-Emmanuel

Juste face à l’entrée principale du Duomo di Milano, le gigantesque monument représentatif du roi Victor-Emmanuel II s’élève majestueusement. Sculpté par Ercole Rosa sous la demande d’Humbert Ier en 1878, la statue rend hommage au père de celui-ci. Il faut savoir que le Roi Victor-Emmanuel II a contribué activement à l’unification italienne. Ce n’est qu’en 1896, que la statue fut installée au centre de la « piazza del Duomo ». Certes, elle impressionne de par sa taille colossale, mais je suis plus attachée à l’histoire derrière. 

Le Dôme de Milan

Suite à l’admiration de la statue du roi, j’ai arpenté le sol sombre de la piazza del duomo pour me diriger vers le Duomo. Le Dôme de Milan est la troisième plus grande église du monde et deuxième plus grande église gothique. Impossible d’ignorer cette immense et magnifique bâtisse dédiée à la Nativité-de-la-Sainte-Vierge. Lors de ma visite j’ai préféré accéder aux terrasses de l’église à pieds, ainsi j’ai pu admirer la capitale de la Mode. Je ne vous raconte pas le sentiment de petitesse quand je me suis introduit à l’intérieur. J’aime beaucoup l’atmosphère assez sobre de la cathédrale. 

Ma partie préférée de la cathédrale reste la crypte, somptueusement décorée, elle contient la relique du corps de San Carlo Borromeo. L’architecture m’impressionne particulièrement puisqu’elle n’adapte aucun mouvement précis. Je vous invite à vous émerveiller devant les authentiques vitraux enlevés lors de la Seconde Guerre mondiale. Il y a tellement de choses à dire à propos de cette immense cathédrale, mais je préfère vous inciter à la vérifier par vous-même.  

  • La galerie Victor-Emmanuel II

 

Puisque la galerie Victor-Emmanuelle II était juste près de la place du Dôme, je me suis dit pourquoi ne pas continuer ma petite excursion au lieu de rentrer. C’est ainsi que j’ai atterri dans la plus grande et la plus vieille galerie marchande de Milan. La Galleria Vittorio Emanuele II, est avant tout un joyau architectural qui mit 11 ans pour se mettre sur pied. J’ai l’impression qu’à Milan on ne jure que par la taille. Cette immense galerie en forme de croix latine se distingue par sa verrière impressionnante la recouvrant. En effet, sa coupole est l’une des premières constructions en verre et en fer d’Europe. Le monde devait être impressionné par la prouesse de l’architecture lors de sa réalisation. Encore maintenant, je suis admiratif et songeur en repensant à cette magnifique coupole ainsi que sur le style néo-classique de l’édifice tout entier.  

Vous vous demandez sûrement qu’est-ce qu’on peut faire dans un tel endroit à part l’admirer. Eh bien, j’ai eu le privilège de faire du shopping, dans une boutique de marque. Sachez que des marques de luxe tels que Armani, Borsalino, Prada et Tod’s se sont installées dans la fameuse galerie. Je ne suis pas un grand fan des marques de vêtement de Luxe, mais avec ce cadre, je dois avouer que c’est difficile de résister à leur appel. 

En tout cas, j’ai passé un agréable moment d’errance dans cette prestigieuse galerie. De plus, j’ai eu la chance de trouver le plus célèbre café de la Galleria : Caffè Camparino. Comme un grand centre commercial, on y trouve de tout, notamment des librairies, des antiquaires, des restaurants traditionnels. J’ai même pu apercevoir un Mac Donald’s. Ce n’est pas pour rien qu’on surnomme la galerie en tant que « Salon de Milan ». Maîtriser la langue italienne m’a beaucoup aidé à m’orienter dans cette immense galerie. Notamment pour chercher la légendaire librairie Bocca. Je recommande fortement de s’aventurer dans la galerie Victor-Emmanuel rien que pour sa sublime architecture et les légendes qui l’entourent.

Milano, la ville de la mode

Progressez en italien en visitant Milan

Un voyage en famille en Italie

  

 

Comments are closed.

Post Navigation