Les États-Unis d’Amérique n’ont pas arrêté de me surprendre. J’ai donc choisi de continuer ma découverte par Chicago. Situé au bord du lac Michigan et étant la troisième ville des États-Unis après New York et Los Angeles, Chicago représente le point économique majeur et industriel du pays.

Ce lieu moderne où les buildings se dressent avec fierté dans tous les recoins de la ville m’a beaucoup attiré pour sa diversité intellectuelle, culturelle et économique, pour ses musées, ses restaurants, ses musées ainsi que son atmosphère unique. J’ai eu la possibilité de voir la Chicago Spire lors de mon passage ainsi que plusieurs constructions contemporaines qui sont même assez futuristes. Chicago demeure également verte et j’ai eu l’occasion de me promener en toute tranquillité dans les parcs comme celui de Licoln, le Millenium ou encore le Calumet. Chicago est en même temps une ville d’art et de culture avec d’innombrables musées qui ne m’ont pas laissé de marbre.

Les tours et les musées

La ville de Chicago m’a offert de nombreuses choses à voir et à découvrir. Parmi les superbes endroits qui m’ont tapé à l’œil lors de mon séjour à Chicago, il y a la Willis Tower de 442 mètres et ses 110 étages, dont les balcons en verre m’ont offert d’incroyables sensations fortes et une grande montée d’adrénaline. Avant d’être dépassé en 2013 par le One World Trade Center à New York, c’était le plus haut tour du pays.

Vient ensuite la Marina City, deux tours jumelles en forme d’épi et un des projets les plus ambitieux de Chicago. Cet immense complexe résidentiel et de bureaux propose tous les services possibles et les 19 premiers étages sont tous des parkings. Après, je suis passé par The Field Museum situé dans un immense bâtiment de style classique et le plus beau des musées dans tout Chicago je suppose. J’y ai découvert des animaux embaumés, des expositions à thème et des expositions éphémères consacrées au monde des pirates. Pour profiter de la visite de 25 musées, je n’ai pas hésité à réserver le Chicago Pass.

Visite incontournables au Musée de sciences

Le Musée des sciences et de l’industrie m’a également grandement intéressé. Dans le monde entier, il s’agit du plus grand musée consacré à la science. J’ai pu y découvrir en taille réelle un sous-marin allemand datant de la Deuxième Guerre et un Boeing 727 qui offre un simulateur de vol. Je suis même descendu dans une vieille mine de houille. J’ai admiré des robots travaillant dans une usine à jouets et regardé des films en 3D présentés sur un écran IMAX géant

. Je n’ai pas non plus oublié de passer par l’Institut d’Art, le second plus grand musée des États-Unis avec environ 300 000 œuvres d’art et une fabuleuse collection d’œuvres impressionnistes et postimpressionnistes. Une aile spéciale est même destinée aux amateurs d’art moderne. L’Observatoire John Hancock, un des meilleurs spots de la ville et ses 310 mètres m’ont également marqué. Il m’a offert une excellente vue d’en haut de Chicago et du lac Michigan. 

D’autres activités qui m’ont impressionné

Après les musées et les gratte-ciels, j’ai choisi de prendre le fameux train qui circule à travers Chicago que j’ai vu dans les films. Le Loop est une structure de voies ferrées représentant une réelle fierté pour les habitants. En effet, pour profiter de quelques minutes de marche sur ces voies qui se dégagent à la hauteur des premiers étages des immeubles, j’ai pris le train en sens inverse de son trajet habituel. Je suis ensuite passé chez Macy’s, un magasin unique au monde situé sur State Street.

Avec ses 10 étages qui vendent des articles de tout genre, ce magasin s’étend sur un quartier entier. J’y ai découvert le monde du divertissement, de la mode et les soins de beauté. J’en ai profité pour acheter quelques souvenirs. Après Macy’s, je suis partie dans le Millenium Park situé au cœur de la ville. Mais aussi , j’y ai bu des activités familiales et des concerts. Ce point de verdure est un petit coin de paradis au milieu d’immense architecture géométriques.

Visite de Parc à Chicago

J’ai vu dans ce parc la Cloud Gate, le monument emblématique de Chicago. Je ne voulais pas non plus rater le Doughnut Vault pour déguster des donuts, mais pour pouvoir profiter de cet endroit, je devais y aller très tôt, car la file d’attente était incroyable.

C’est pourtant ce qui fait l’expérience de cette boutique. Ce qui a également attiré ma curiosité à Chicago, c’est le zoo Licoln en plein cœur de la ville. Il ne s’agit pas d’une ferme où il est possible de toucher les animaux, mais d’une exploitation dans laquelle des bénévoles effectuent les travaux de la ferme sous les yeux des visiteurs. Après les donuts et le zoo, je suis partie voir la Fontaine de Bunckingam, l’icône de la ville située sur Grant Park.

Toutefois, pour bien profiter de la vue spectaculaire que celle-ci offre, j’y suis allé à la tombée de la nuit. Son marbre rose et ses 85 mètres de diamètre sont vraiment impressionnants. Il en est de même pour ses 134 tuyaux qui peuvent envoyer de l’eau jusqu’à 45 mètres de haut. 

Chicago, une ville de classe mondiale Alpha

Chicago, une ville de classe mondiale Alpha

AMERICAN DISHES: 15 STATES FOR 15 TASTES

 

Comments are closed.

Post Navigation