Le Chili est un pays surprenant qui longe la côte ouest de l’Amérique du Sud. Suivant la côte de l’océan pacifique sur plus de 6000 km, ses côtes sont sublimes. Santiago, la capitale du Chili est une destination touristique assez méconnue. Pourtant, elle réserve de nombreux sites aussi attrayants les uns que les autres. Personnellement, j’ai voulu me rendre sur place pour rencontrer la population locale qui est réputée conserver leurs coutumes. Comme je maîtrise bien l’espagnol, je suis convaincu que je pourrai  facilement me lier d’amitié avec eux pour découvrir ensemble leur beau pays et découvrir leurs coutumes et leurs héritages. Sans omettre la visite gourmande dans ce pays qui fait partie du panthéon des pays les plus gras de la planète. 

Ma visite au parc national Lauca 

Puisqu’il m’a été impossible de choisir entre les plus beaux sites touristiques présents sur les lieux, j’ai décidé d’enchaîner les visites du nord au sud. C’est pour cela que j’ai commencé mon parcours dans l’extrême nord de la région. Le parc national Lauca est un parc naturel classé réserve de la biosphère. Hauts sommets, volcans, lacs d’altitude ou encore faunes uniques, autant de trésors que j’ai découverts jusqu’à mon ascension à 3200 m d’altitude, le pic des environs. Même si je suis un bon randonneur, j’ai décidé pour cette fois seulement de louer une voiture à Arica pour arriver à Putre. La vue est tout simplement divine. 

En guise d’en-cas, j’ai emmené de la humita qui est un goûter résistant. Composée de pâte de maïs, d’oignons, d’œufs, de piments et de fromage, elle est très appréciée au Chili et dans d’autres pays d’Amérique latine comme l’Equateur, le Pérou et encore l’Argentine. Et je comprends pourquoi !

Cap à Iquique, à Humberstone

Un peu plus au Sud, il y a un paradis pour les plus grands amateurs de plages et de surf. Iquique est le plus grand port de pêche de la région. Il renferme également les plus belles plages des lieux. Humberstone est, quant à lui, un village fantôme qui  appartenait aux ouvriers qui travaillaient sur place pour extraire du nitrate. Abandonnée depuis 1960, j’y ai encore vu des écoles, des piscines, des maisons et des théâtres. Un spectacle vraiment unique en son genre. 

Après la visite, j’ai pu déguster mon premier barbecue au Chili. Véritable institution dans la région, les grillades sont servies partout. Viandes, champignons et légumes : un bon régime accompagné de vin chilien ! C’était tout simplement divin. 

Cap à Cerro Paranal

Il s’agit d’une montagne qui culmine au cœur du désert. Sélectionnée par l’ESO ou Organisation Européenne pour la Recherche Astronomique pour faciliter l’observation des étoiles, c’est un site unique qui m’a permis d’avoir une belle vue sur l’univers stellaire via le VLT ou Very Large Telescope. 

Après, j’ai pu déguster au chupe de Centolla qui est un gratin à l’araignée de mer, aux oignons, aux poivrons et à la crème. Avec un petit verre de vin rouge, ça se passait merveilleusement bien. 

 

 

Tournée à Valparaiso

C’est une ville haute en couleurs qui se situe à moins de deux heures de la capitale. C’est la deuxième ville du Chili. J’ai pu y trouver un grand port et des maisons décorées avec du street art. J’ai pu ainsi sillonner dans les ruelles colorées qui m’ont mené en haut des collines sur laquelle la ville est implantée. 

Dans la ville, j’ai profité de l’accueil des habitants pour demander les bonnes adresses pour un bon petit plat. Comme je parle bien l’espagnol qui est la première langue utilisée sur place, j’ai trouvé le bon restaurant et en passant, je me suis fait de nouveaux amis ! Après tout, il n’a pas été difficile d’aborder ces personnes souriantes. On a déjeuné ensemble dans un resto-bar où on a pu savourer des empenadas puis des machas à la parmesana, à base de coquillages au fromage fondu et vin blanc. En plat, j’ai pris l’initiative de prendre le fameux caldillo de congrio qui est une sorte de bouillabaisse chilienne. En effet, on y retrouve du poisson, des légumes, de la coriandre et du vin blanc. 

La suite de ma visite dans les lieux 

Pour terminer mon séjour dans ce pays de mille paysages, j’ai visité le parc des 7 tasses. J’ai pu y trouver des cascades qui se déversent les unes sur les autres. Puis, je me suis rendu dans la région des lacs où commence la Pentagonie. Après, je suis allé à Chiloé qui est une grande île réputée pour ses églises en bois. Je n’ai pas manqué de les visiter ! Après, cap à Chaiten ainsi que le Parc Pumalin. Et avant de rentrer, j’ai fait un bond au lac general carrera et j’ai visité les chapelles de marbre de la région. A chaque déplacement, je respirais l’authenticité, l’originalité et la magnificence de ce beau pays

Ma randonnée en Espagne, dans le Caminito del Rey

Ma randonnée en Espagne, dans le Caminito del Rey

Mon voyage culinaire en Espagne

 

Comments are closed.

Post Navigation