Composé des départements de Cantal, de l’Allier, de la Haute-Loire et du Puy-des –Dômes, l’Auvergne niche au cœur des reliefs du Massif Central. Elle attire de nombreux touristes du monde entier par son paysage volcanique et vallonné, ses grandes villes, ses villages pittoresques, ses sites médiévaux mais aussi sa gastronomie unique. Durant mon séjour dans la région, mes journées étaient bien pleines. 

Visite des volcans d’Auvergne 

Les pics volcaniques auvergnats sont des sites uniques qui attirent le plus de touristes. Le premier pic volcanique célèbre est le Puy-du-Dôme. Ce volcan endormi porte le même nom que sa région. J’ai suivi un groupe de touriste pour me rendre sur place. Etant organisé, le voyage est planifié suivre le même sentier que ceux qu’empruntaient les muletiers d’antan. Il mène jusqu’à la cime où j’ai pu admirer une vue panoramique sans égale. Puis, on s’est rendu au Puy de Sancy qui est aussi un détour incontournable. C’est  d’ailleurs le plus haut sommet du massif central. Pour accéder au sommet, j’avais le choix entre une petite randonnée ou bien le téléphérique. Et comme j’adore faire un peu de sport, même en vacances, j’ai choisi de m’y rendre à pied. Sur le chemin, j’ai pu voir de nombreuses cascades, des vallons abrupts mais également une faune et une flore très caractéristique des montagnes. Le spectacle qui m’attendait en haut donnait sur les reliefs acérés de l’Auvergne, c’était tout simplement époustouflant. 

Une fois descendu, je me suis rendu dans un restaurant typique pour déguster enfin à mon vrai premier plat en Auvergne. J’ai alors commandé la truffage qui, selon le chef de l’établissement est un véritable institution dans la région. C’est un plat à base de pomme de terre, d’ail et de tomme, de beaucoup de tomme. En accompagnement, une petite salade. Un vrai régal. En guise de plat, j’ai pris le tripoux d’Auvergne. C’est une spécialité à base de panse de mouton et de jambon d’Auvergne. Le tout, accompagné d’un bon verre de vin blanc. De quoi se revigorer. 

Visite à la cathédrale Notre-Dame-de-l ‘Assomption

Edifice emblématique de l’Auvergne, la cathédrale Notre-Dame-de-l ‘Assomption est un lieu incontournable. Situé en plein cœur de la ville de Clermont-Ferrand, ce monument aux couleurs obsidiennes de style gothique vieux du XIIIe siècle attire tout de suite la vue. A l’intérieur, on peut y contempler des moult vitraux bigarrés mais aussi des belles fresques peintes. Dans les quartiers environnants, j’ai pu y voir de nombreuses demeures tout droit sortis du Moyen Age mais surtout de bons restaurants qui promettent des délices auvergnats. 

Je me suis arrêté sur une bonne adresse dont j’ai entendu le renom dès mon arrivée. J’y ai pris plaisir à parler avec les clients et la propriétaire qui m’a conseillé les meilleurs plats servis dans son établissement. J’y ai donc goûté la potée auvergnate qui est un met traditionnel de la région. C’est un délicieux mélange de viande de porc avec de nombreux légumes comme le chou, les navets, la carotte, les pommes de terre. Je l’ai dégusté avec un bon vin corsé. C’était bien résistant. 

Virée pour une aventure Michelin 

J’ai également profité de mon voyage sur place pour faire un détour dans le musée Michelin où se trouve également le siège social de la compagnie depuis près de deux siècles. J’y ai approfondi mes connaissances sur l’histoire de ce second fabricant de pneumatique au monde. 

Durant mon passage dans la belle région d’Auvergne, j’ai eu la possibilité de communiquer avec beaucoup de monde. Et ce, grâce à ma parfaite maîtrise de la langue française. En effet, je suis vraiment chanceux d’avoir appris le français. Cette langue vivante m’a permis de m’en sortir durant mon quotidien sur place et aussi de tisser des liens d’amitié avec les habitants de la région. 

Détour dans les sources de Vichy 

Comme je me suis rendu dans la région en plein été, j’ai pu visiter les fameuses sources thermales de Vichy. En effet, le site est ouvert au public seulement en été. En hiver, il est plutôt dédié aux cures pour venir à bout de nombreuses maladies : problème de circulation sanguine, de récupération musculaire ou encore de digestion. J’ai d’ailleurs profité de mon passage sur les lieux pour profiter de ces sources bienfaisantes. J’ai pu me relaxer au maximum, c’était tout simplement reposant. 

Puis, en sortant, j’ai voulu clore ma journée, et mon séjour, dans un bon restaurant pour ravir mes papilles. Je me suis donc rendu dans un restaurant assez fréquenté et j’ai commandé un bon repas complet. 

J’y ai dégusté au fameux pounti. C’est une sorte de cake salé qui est également un incontournable de la gastronomie auvergnate. Je les ai pris aux orties, un vrai régal. Puis, j’ai enchaîné avec un met à base de lentilles de Puy, avec du petit salé. C’était robuste, consistant mais très délicieux. Et en dessert, j’ai pris des bourriols qui sont des crêpes au blé noir au cantal. Sensationnel.

Apprendre le français : comment avoir la motivation ?

Apprendre le français chez soi avec des moyens originaux et créatifs

Conseils pratiques pour apprendre le français seul

Comments are closed.

Post Navigation