Aujourd’hui, je vous propose un tour en Allemagne pour découvrir la ville de Berlin,qui est sa capitale et plus grande ville. La Land de Berlin est une ville-Etat qui a vécu une histoire lourde depuis la deuxième Guerre Mondiale. D’ailleurs,vous avez surement dû entendre parler du mur de Berlin monté en une nuit durant la Guerre Froide. Revenons sur les traces de l’histoire de cette ville, otage d’un bras de fer acharné entre les puissances mondiales qui ne voulaient pas d’affrontement direct.

Le mur de Berlin

Depuis le 09 novembre 1989, la ville de Berlin est réunifiée. C’est une ville libre qui se reconstruit et qui est aujourd’hui à l’image des villes modernes d’Europe. En 2020, tout cela semble bien loin et il ne reste de ce mur qu’un marquage symbolique sur le sol. Alors que ce mur a bel et bien existé et a fait partie du quotidien des Berliner autrefois. Remontons pour cela en 1945, à la fin de la IIème Guerre Mondiale, quand l’URSS, les Etats Unis, la France et le Royaume Uni se partageaient l’Allemagne. Berlin étant la capitale, il s’est vu divisé en 4 lui aussi et occupé par les forces armées. La Guerre Froide a fait figer bon nombre de dossiers dont celui de l’Allemagne et aussi celle-ci fut restée divisée.

Entre temps, Les Etats Unis, la France et le Royaume Uni s’allient pour ne former qu’une Allemagne de l’Ouest, la République Fédérale d’Allemagne. Au vu de l’écart social et économique entre les deux Allemagnes, la jeune élite de la République Démocratique Allemande de l’Est migre en masse vers Berlin Ouest. Ainsi ,ce qui ne ravi pas les autorités russes qui construisent un mur, le mur de la honte, qui isole physiquement la partie Ouest de Berlin. Les russes ont pris soin de dresser le mur dans leur côté du territoire pour s’assurer que les soldats du camp adverse ne viennent le détruire. Des familles se retrouvent ainsi séparées du jour au lendemain.

Et comme si cela ne suffisait pas, un deuxième mur fut érigé en 1975 et laissa une bande de terre appelée le no man’s land. Beaucoup sont ceux qui ont tenté au péril de leur vie de passer de l’autre côté du Checkpoint Charlie, de traverser le no man’s land. Seuls quelques chanceux ont survécu et ont pu effectuer la migration. Jusqu’à cette nuit de novembre 1989 où les allemands ont pris le contrôle de leur ville, se sont rués en nombre sur les murs, l’ont cassé à coup de marteau jusqu’à ce qu’ils cèdent. Les soldats russes assistent à cette scène sans intervenir faute d’ordre de leurs supérieurs. Il faudra pourtant attendre jusqu’au 3 octobre 1990 pour proclamer la Wiedervierunigung.

Berlin aujourd’hui

Heute, comme on dit en allemand, l’Allemagne est un pays européen libre avec son propre gouvernement. C’est même l’un des plus puissants d’Europe de nos jours. L’Allemagne réunifiée est un pays où il fait bon vivre avec un indice de développement humain très élevé. Il y a donc de nombreux monuments historiques à visiter à Berlin. On en dénombre 166 musées, 142 bibliothèques et 60 théâtres sur une surface totale de 892 km2. Berlin c’est aussi des lacs, des canaux, des rivières, des parcs et une architecture ancienne classique baroque caractéristique de la région. 

Je vous fais ci-dessous une liste des monuments et aussi des places qui m’ont paru être les plus notables de la ville :

La porte de Brandebourg

1-Der Gendarmenmarkt, à mon sens la plus belle place de Berlin.

2-Der Bebelplatz, une manière pour les Berliner de symboliser l’entente et la tolérance.

3-Der Museumsinsel qui est une île dédiée à l’art et à la mémoire.

D’ailleurs ,vous y trouverez la Cathédrale mythique de Berlin, le château de Berlin qui a été rénové et le jardin Lustgarten. Il y a là encore 4 autres musées qui renferment d’intéressants vestiges et monuments historiques importants pour l’histoire de l’humanité.

Der Brandenburger Tor que vous pouvez voir sur les pièces de euros allemandes. Elle constitue l’emblème de la réunification de l’Allemagne.

Die Unter den Linden qui abrite de nombreux bâtiments historiques dont la Neue Wache consacrée aux victimes de la guerre, l’ancien arsenal, un opéra, une cathédrale, une bibliothèque et j’en passe.

La tour de télévision, Fernsehturm, du haut de ses 368 mètres de hauteur forme la plus haute construction de toute l’Allemagne. Il y a aussi le Tiergarten.

Dans le nouveau Berlin, je peux citer la Postdamer Platz construit sur l’ancien no man’s land, le mémorial aux juifs assassinés d’Europe, le centre de documentation sur l’appareil de terreur du régime nazi. 

L’anecdote

Les allemands ne sont pas très bavards et si on commence à vous dire Mund zu ! Faites silence car vous avez un peu trop parlé et ce n’est pas très apprécié. Sur ce, auf Wiedersehen Freunde !

Découvrir Berlin, la capitale de l’Allemagne

Berlin, la destination phrase de l’Allemagne

Partir à Berlin pour un séjour linguistique

Comments are closed.

Post Navigation