La littérature espagnole connait différents courants et mouvements. En effet, plusieurs situations ont permis à cette littérature de s’évoluer. Au tout début, On priviligiaient les poèmes Ils s’utilisaient pour s’exprimer et faire vivre les légendes comme la vie des saints et le christianisme. Par ailleurs, la littérature servait aussi aux espagnols de s’instruire et d’enseigner. Au fil du temps, des lettres firent leur apparition et les romans commençaient à gagner du terrain. Enfin, le genre théâtral trouvait aussi sa place dans cette littérature passionnante.

Quelques ouvres qui marquent la littérature espagnole

Voici quelques suggestions d’œuvres que vous apprécierez certainement. Elles vous aideront à découvrir la beauté de la littérature espagnole. Vous vous rendrez compte également que cette littérature est vraiment incontournable.

  • « La Célestine », une œuvre de Fernando de Rojas qui se considère comme un grand classique de la littérature espagnole. mais aussi , Vingt-deux scènes composent cette œuvre classée actuellement de tragi-comique.
  • « Don Quichotte » oùMiguel de Cervantes Saavedra peint la société tout en évoquant le comique. Il est obligatoire de passer par cette œuvre qui représente par excellence la littérature espagnole si on veut découvrir l’ensemble. En effet, l’œuvre est publiée en deux tomes et donne un grand aperçu de l’Espagne du seizième siècle. Et pour couronner le tout, cette œuvre se classe parmi les classiques les plus importants au monde.

 

 

culture espagnol

 

 

  • Federico García Lorcaa publié « Romancero gitano » en 1928 afin d’évoquer l’Andalousie et le monde gitan. Mais si on se concentre bien sur la lecture, on se rendra compte que c’est l’âme espagnole du vingtième siècle qui y est peinte. Ce recueil de poèmes est le plus célèbre du poète. Il y mêle avec un talent indiscutable la poésie populaire et la poésie classique.

 

  • Pour ceux qui s’intéressent aux différentes transformations qui s’étaient opérées sur la ville de Barcelone entre les deux expositions universelles de 1888 et 1929, ils doivent commencer par la lecture de  « La ville des prodiges »  écrit par Eduardo Mendoza. En 1999, Mario Camus a adapté cette œuvre qui se définit comme une “transcription de la mémoire collective d’une génération” au cinéma.

 

  • Rafael Mendes a publié en 2007 l’œuvre intitulée « Les tournesols aveugles ». Il y montre la guerre civile de l’Espagne à quatre voix. Autrement dit, quatre histoires bien distinctes mais qui s’entremêlent y sont racontées. Le point commun entre les quatre reste la défaite qui se voit en toile de fond.

Afin d’apprécier les œuvres de la littérature espagnole, il est préférable de connaitre la langue. Pour cela, vous pouvez suivre des cours d’espagnol à Paris. Vous pouvez commencer dès maintenant en vous inscrivant auprès du centre Angelio Academia. Des formateurs dynamiques, natifs et expérimentés dispensent des cours adaptés à vos besoins.

 

 

Comments are closed.

Post Navigation